Aller Puis-je prendre un bain chaud avec la cystite? Est-il possible de réchauffer la cystite?
médecine en ligne

Puis-je prendre un bain chaud avec la cystite?

Puis-je prendre un bain chaud avec la cystite?

Puis-je prendre un bain chaud avec la cystite?

La cystite est une maladie caractérisée par une inflammation de la vessie. Le plus souvent, ce sont les femmes qui souffrent de la maladie - presque chaque seconde représentante de la belle moitié de l’humanité a au moins une fois ressenti ses symptômes spécifiques. Mais chez les hommes, les patients atteints de cystite ne sont pas rares.

La cystite est une maladie infectieuse. En règle générale, l'hypothermie est un facteur à l'origine de sa survenue; par conséquent, une idée fausse répandue est l'hypothèse selon laquelle la maladie peut être guérie par chauffage. D'une part, la chaleur peut effectivement soulager les symptômes douloureux pendant un certain temps. Toutefois, il est impossible d’éradiquer le problème à l’aide d’un échauffement uniquement - une assistance médicale qualifiée est nécessaire. Après tout, si vous essayez par vous-même, sans consulter un spécialiste, de réchauffer un endroit à problèmes, il est tout à fait possible de provoquer uniquement la reproduction la plus précoce des bactéries.

Se prélasser ou pas?

Si des signes de cystite viennent de s’affirmer, les urologues recommandent des procédures thermiques. Sous l'effet de la température corporelle normale et de l'absence d'autres processus inflammatoires dans le corps, vous pouvez faire des bains chauds avec l'ajout d'herbes médicinales. Mais dans le cas des symptômes suivants, on ne peut en aucun cas recourir à l'échauffement:

  • douleur et douleur en urinant;
  • des crampes;
  • sang dans l'urine.

En outre, toutes les procédures thermiques sont interdites lors de la détection d'une hématurie (grâce aux résultats de l'analyse de l'urine). Dans le cas contraire, les saignements dangereux pour la santé et la vie ne sont pas exclus.

La grossesse de la patiente est également contre-indiquée lors de l'échauffement - même en l'absence de cystite, de telles procédures peuvent provoquer une fausse couche. Et ne recourez pas à la chaleur pendant la menstruation.

Comment se réchauffer avec une cystite?

Les recommandations suivantes pour les procédures thermiques, qui doivent être convenues avec votre médecin, peuvent considérablement soulager les symptômes de la cystite, mais ne remplacent pas le traitement:

  • Chaleur sèche - en cas de cystite, il est préférable d’utiliser une chaleur sèche pour se réchauffer: il est recommandé de verser le sel (ou le sable) chauffé dans une poêle à 38 ° C dans un sac en tissu et de le fixer à la zone à problèmes. Entre les procédures devrait prendre au moins une demi-heure.
  • Bains de pieds - ont un effet bénéfique sur l’ensemble du corps et soulagent rapidement les symptômes de la cystite; il est préférable de les faire en ajoutant des herbes médicinales ou de la moutarde à l'eau: après la procédure, essuyez bien les pieds et portez des chaussettes chaudes.
  • Bain chaud assis - ce bain ne peut être pris qu'après avoir consulté un spécialiste. car il n’est permis que dans les cas où l’infection n’a été localisée que dans la vessie et n’a pas atteint d’autres organes (y compris les reins). La température maximale de l'eau dans le même temps - 38 degrés, et la durée du séjour dans la salle de bain - pas plus de 10 minutes.
  • Une douche chaude est un remède efficace pour soulager les symptômes de la cystite et la meilleure option pour la mise en œuvre de procédures hygiéniques pendant la période de la maladie. Ne restez pas trop longtemps dans la douche.
  • Le traitement avec votre propre paume - réchauffement se fait en plaçant votre paume la nuit au bas de l'abdomen. C'est le moyen le plus sûr et le plus efficace de soulager un patient atteint de cystite.
  • Compresse - il est préférable de le faire après une douche ou un bain selon la recette suivante: il faut mélanger l'huile d'eucalyptus et de genièvre (2 gouttes chacune), ajouter de l'huile de bois de santal (1 goutte) et de l'eau chaude (un demi-verre). Ensuite, humidifiez un morceau de tissu dans ce liquide (vous pouvez avoir un mouchoir), attachez-le à la plaie et enveloppez-le avec une écharpe chaude ou un foulard sur le dessus.

| 7 janvier 2015 | | 7 541 | Maladies du système génito-urinaire
Aller

Aller
Aller