Aller Cancer du col utérin: causes, symptômes, premiers signes du cancer du col utérin

Cancer du col utérin

Le cancer du col utérin est un type de tumeur maligne, que l'on trouve le plus souvent chez les femmes âgées de 35 à 60 ans. Ces dernières années, il y a eu une tendance à "rajeunir" la maladie.

Les spécialistes ont identifié deux types de cette tumeur: l'adénocarcinome et le carcinome épidermoïde (diagnostiqué dans près de 90% des cas). On sait que le cancer du col utérin ne se forme pas à partir de rien, mais se développe dans le contexte de diverses conditions précancéreuses pouvant être présentes dans le corps pendant plusieurs années. Une femme ne peut pas deviner à propos de leur présence. Il est donc extrêmement important de subir un examen médical annuel effectué par un gynécologue.

Causes du cancer du col utérin

Les causes du cancer du col utérin sont très diverses:

  • début de la vie sexuelle (principalement jusqu'à 16 ans, lorsque la membrane muqueuse de l'utérus est le plus susceptible aux effets négatifs de divers facteurs);
  • un grand nombre d'avortements, de naissances multiples (plus de cinq);
  • naissance précoce (moins de 18 ans);
  • une vie sexuelle excessivement active, avec plusieurs partenaires en même temps;
  • la présence d'infections génitales, le refus de les traiter;
  • non-respect de l'hygiène intime;
  • utilisation à long terme de pilules contraceptives;
  • dommages au corps dus à un travail prolongé difficile;
  • un traumatisme tapissant la muqueuse utérine à la suite d’une intervention chirurgicale inepte.

On pense que plus souvent que d’autres, les femmes dont le partenaire sexuel a la virilité d’une taille impressionnante sont sujettes au cancer. Du point de vue de la médecine, cela est injustifié, mais un homme au cours d'un rapport sexuel peut en réalité blesser les organes génitaux de la femme, en particulier le col de l'utérus immédiatement derrière le vagin. Par conséquent, cette théorie est tout à fait à sa place.

Les maladies qui peuvent provoquer la dégénérescence de cellules saines tapissant l'épithélium cervical en cellules malignes incluent la dysplasie de la membrane muqueuse, l'érosion, la leucoplasie. Ils sont considérés comme précancéreux. La dysplasie est le changement pathologique dans les cellules tapissant l'entrée de l'épithélium de l'utérus. De tels changements se produisent de manière imperceptible pour le corps de la femme, mais peuvent être détectés lors d'une visite régulière chez le gynécologue. L'érosion cervicale - l'apparition de petits ulcères sur la muqueuse - est très fréquente, même chez les jeunes filles. Un type distinct d'érosion - congénitale - ne nécessite pas de traitement, car elle se transmet d'elle-même. La leucoplasie représente la kératinisation de la couche épithéliale supérieure tapissant la muqueuse utérine, qui se manifeste par des plaques blanches de différentes tailles.

La présence du virus de l'herpès et du papillome humain est également dangereuse pour la santé des femmes. La dégénérescence des cellules normales en cellules tumorales se produit sous l'influence de facteurs indésirables, en particulier de bactéries et de virus qui pénètrent dans l'organisme par l'extérieur. Les changements fréquents de partenaires, les rapports sexuels non protégés représentent une menace réelle non seulement pour la santé, mais également pour la vie de chaque femme.

Le virus du papillome humain , transmis par contact sexuel non protégé avec un vecteur, joue un rôle important dans le développement de la maladie. Au total, plus de soixante-dix virus sont connus, réunis sous un nom commun. Le plus grand danger pour la santé des femmes n'est que quelques-unes d'entre elles. Certains de ces virus provoquent divers verrues et condylomes sur les muqueuses de la peau humaine, d’autres affectent les cellules muqueuses, entraînant leurs mutations.

Symptômes du cancer du col utérin

Le cancer du col utérin se manifeste par les symptômes suivants:

  • saignements utérins déraisonnables à première vue entre les menstruations, qui peuvent être abondants ou atteignant faiblement, des traînées, pendant plusieurs jours. À propos, les causes des saignements au milieu du cycle peuvent être: la fixation de l'embryon à la paroi utérine au moment de la conception, l'ovulation, l'érosion;
  • saignement utérin, ouverture lors des rapports sexuels ou après son achèvement, douleur lors des rapports sexuels. La même chose peut indiquer la présence de l'érosion. Une caractéristique distinctive du cancer dans ce cas est que le saignement peut également s'ouvrir au moment de l'examen médical lorsque l'instrument est inséré dans le vagin;
  • douleurs abdominales, pertes vaginales blanches abondantes qui, au cours des derniers stades de la maladie, acquièrent une odeur putride spécifique;
  • l'apparition de chaleur sans raison particulière, fatigue et léthargie du corps;
  • perte de poids nette.

Il faut dire que ces symptômes sont caractéristiques de nombreuses maladies de l'appareil reproducteur féminin. Par conséquent, ne les paniquez pas et attendez-vous à ce qu'ils se produisent. Il est préférable de consulter un gynécologue et de réussir l'examen approprié. Au stade initial de développement, le cancer est traité en toute sécurité chez tous les patients, tandis que leur fonction de procréer peut être maintenue.

Malheureusement, les premiers symptômes d'un cancer de l'utérus ne peuvent apparaître que lorsque la tumeur s'est propagée bien au-delà de l'organe. Dans un tel cas, son traitement est extrêmement difficile.

Dans les derniers stades du cancer du col utérin se manifeste:

  • gonflement des organes génitaux externes, des membres (en pressant leurs vaisseaux sanguins);
  • violation du processus de la miction en raison de la compression des uretères. Il est également possible que la fonction rénale diminue, ce qui entraîne le développement progressif de l’anurie;
  • constipation associée à la germination d'un cancer dans la région intestinale;
  • du sang dans l'urine;
  • transpiration excessive, vertiges fréquents.

Les complications du cancer du col utérin peuvent être nombreuses. C’est l’apparition d’une infection secondaire (entraînant souvent la mort du patient), l’ouverture d’une hémorragie interne, la formation de fistules entre l’utérus et les intestins, une miction altérée, etc. Même en l’absence de complications, le risque de décès est élevé. La mortalité par tumeur maligne du col de l'utérus est élevée et inférieure selon les statistiques uniquement à l'apparition du décès par tumeur du sein.


| 20 mai 2013 | | 1,388 | Oncologie
Aller
Laissez vos commentaires


Tout Au naturel: Pour traiter le cancer du col de l'utérus sans subir aucune opération chirugicale veuillez nous contacter sur whatsap au 00229 62785438 Avec des produits 100% naturel et tres efficace sans effet secondaires

chich Mom: La pluspart des femmes ne savent l origine de cette maladie,,,,75 por cent de femmes toucher,ça vient de la jeunesse,le sex des mecs non circoncis,qui contient des bactéries,et qui reste dans vagin,,,et comme c est pas facile de nettoyer cette zone,et d utiliser des traitement pour les soins ,,,

Papillionvert Vert: est ce que la douleur de l uretre est un signe de cancer du col merci de me repondre avoir mal a la vessi j ai déjà fait des frotis mais j ai toujour des douleur y aurai til un moyen pour efiter tout ca merci

Mams Crystal: je suis en remission depuis 4 ans ca me fait encore quelque chose de revoir ...les traitements nous abimes dautres organes sains il ne faut rien lacher etre une guerriere 💪💪💪💪👊🏻👊🏻👊🏻👊🏻👊🏻👊🏻👊🏻pleins dondes positives a celles qui sont en pleins combat toujours y croire garder le moral lespoir 🙏❤

Aller
Aller