Aller Toux de grossesse: traitement. Comment traiter une toux pendant la grossesse

Toux pendant la grossesse

Contenu:

Toux pendant la grossesse La grossesse est une condition lorsque le corps de la future mère fonctionne dans un mode amélioré et dépense deux fois plus d'énergie et de force. Le système immunitaire fonctionne à double volume, car une protection contre les infections doit maintenant être fournie non seulement à la femme, mais également au nouveau-né qui grandit dans l'utérus.

Malgré le fait que la future mère essaie avec une grande attention son état, elle est toujours incapable de se protéger de certains problèmes. Une de ces conditions est la toux pendant la grossesse. Le plus souvent, la toux devient le signe avant-coureur d'une maladie virale novice, qui survient généralement dans la période automne-printemps. La toux est un compagnon fréquent des maladies inflammatoires des voies respiratoires supérieures, mais il est possible de se développer dans le contexte de réactions allergiques à la poussière, au pollen, à certains médicaments, à la lessive en poudre et à d’autres produits chimiques ménagers.

Quelles que soient les causes de la toux, la future mère devrait consulter le médecin dès que possible. Lors de la réception, le spécialiste déterminera la nature de la toux, prescrira, le cas échéant, des études complémentaires sur la base desquelles le traitement approprié sera sélectionné.

De nombreuses femmes ont recours aux méthodes traditionnelles de traitement de la toux pendant la grossesse et sont efficaces, mais si la toux ne dure pas plus de 7 jours, une visite chez le médecin ne devrait pas être remise à plus tard. Si la toux n'est pas traitée, cela peut causer de l'inconfort et des inconvénients, non seulement pour une femme enceinte, mais également pour un enfant qui grandit dans l'utérus.



Causes de la toux pendant la grossesse

La cause la plus fréquente de toux pendant la gestation est une infection virale aiguë ou chronique des voies respiratoires supérieures ou inférieures. Par exemple, en cas d'inflammation de la muqueuse nasale (rhinite) ou de sinusite, le mucus évacué par le nasopharynx s'écoule le long de la gorge, provoquant ainsi une irritation et une toux. Avec le développement du processus inflammatoire dans le pharynx, une toux survient en réponse à la défaite de la membrane muqueuse.

Lorsque le processus inflammatoire se produit dans les bronches ou les tissus pulmonaires (avec pneumonie ou bronchite), la cause principale de la toux est l'accumulation de grandes quantités de mucus et de crachats dans la lumière des voies respiratoires.

Souvent, pendant la grossesse, la future mère a une toux allergique, conséquence d'une bronchite obstructive ou d'un asthme bronchique.

La toux à un stade différent et tardif - est-ce dangereux pour le fœtus?

Une toux apparue en début de grossesse associée à un virus ou une infection doit être traitée sans faute. La toux déclenchée entre dans un état chronique, ce qui peut ensuite conduire à une augmentation du tonus utérin pendant une crise ou à un apport insuffisant en oxygène au fœtus.

Chaque personne ressent comment la tension des muscles de la paroi abdominale se produit pendant une quinte de toux. Avec la contraction de ces muscles, l'utérus se contracte pendant la grossesse. Une toux persistante chez une femme enceinte entraîne une augmentation du tonus musculaire de l'utérus - une affection pouvant entraîner une naissance prématurée ou un liquide amniotique précoce.

Le tonus constant de l'utérus perturbe le flux sanguin normal dans le placenta, ce qui entraîne à son tour un apport insuffisant en nutriments au fœtus.

La toux en fin de grossesse est particulièrement dangereuse pour les femmes présentant un previa ou une faible fixation du placenta. Le tonus utérin provoqué par une toux avec une localisation basse du placenta peut provoquer un saignement utérin spontané.

Afin d'éviter le développement de la toux apparemment inoffensive mentionnée ci-dessus, il est conseillé à la femme de traiter rapidement les premiers signes d'un rhume et de ne pas transformer l'infection en forme chronique. Il est peu probable que le refus de se faire traiter ou de consulter un médecin vaille la peine de mettre le bébé à naître à risque excessif.

Pourquoi est-il nécessaire de traiter une toux pendant la grossesse?

Pendant la grossesse, les défenses de l'organisme étant affaiblies, toute infection virale peut nuire au développement du fœtus dans son ensemble. Beaucoup de femmes se demandent à quel point la toux pendant la grossesse est dangereuse. Inoffensif à première vue, ARVI peut rapidement se transformer en une inflammation de la trachée, qui sera beaucoup plus difficile à guérir. La toux avec trachéite ou bronchite est plus difficile que dans le cas d'un rhume et ne se prête pratiquement pas au traitement populaire. Tout le monde sait que de nombreux médicaments sont contre-indiqués pour les femmes enceintes, car elles peuvent faire plus de mal que de bien. Une toux courante ne peut être traitée que par des médicaments. En outre, dans certains cas, une antibiothérapie doit être prescrite à la femme.

Toute infection est un lourd fardeau pour le système immunitaire. Le sang commence à produire activement des anticorps conçus pour détruire les agents pathogènes et les virus. En présence d'une insuffisance placentaire et d'une faible immunité de la future mère, la microflore et les virus pathogènes peuvent pénétrer dans l'utérus, provoquant de graves malformations fœtales. C'est pourquoi il est si important de traiter toutes les maladies virales, y compris la toux, au stade initial. Ainsi, le risque de complications est presque nul.

Les femmes qui ont plusieurs grossesses et les femmes enceintes diagnostiquées avec une insuffisance cervicale doivent être particulièrement prudentes. On a dit plus haut que les quintes de toux provoquaient une augmentation du tonus de l'utérus, ce qui est totalement inacceptable dans les deux cas. Le traitement de la toux dans ce complexe - inhalation, physiothérapie, sirops à base de plantes, méthodes traditionnelles.

Traitements contre la toux pendant la grossesse

La règle principale pour traiter la toux chez les femmes enceintes est de ne pas nuire au fœtus qui se développe dans l'utérus. Il est très important de ne pas se soigner soi-même, mais de consulter immédiatement un médecin. Oui, les méthodes traditionnelles sont très efficaces, mais ne seront d'aucun secours si la toux est provoquée par une allergie ou un agent infectieux. Dans ces cas, la femme perd seulement un temps précieux, ce qui entraîne souvent de graves complications et le passage de la maladie à une forme chronique.

Sur la base d'une enquête menée auprès d'une femme enceinte et identifiant la cause de la toux, le médecin choisira un traitement sans danger pour le fœtus en croissance. Il est important de prendre en compte la durée de la grossesse lors de la prescription de certains médicaments, car nombre d'entre eux sont contre-indiqués au cours du premier trimestre.

Si la toux pendant la grossesse est un rhume, il est tout à fait possible, au stade initial de la maladie, de recourir à des méthodes de traitement non conventionnelles. Très bonne aide dans ce cas, l'inhalation de vapeur avec décoction de plantes médicinales. L'effet expectorant a une décoction de sauge, thym, millepertuis, camomille. Vous pouvez utiliser une décoction de la collection de poitrine, qui est vendue dans une pharmacie. Pour préparer la solution à l'inhalation, vous devez prendre une cuillère à soupe d'herbes médicinales, verser de l'eau bouillante sur un verre et porter à ébullition dans un bain-marie. Le bouillon résultant est laissé au repos pendant 15 minutes, puis filtré et utilisé pour l'inhalation. Le bouillon peut être versé dans un inhalateur vendu dans une pharmacie ou utiliser à cette fin une bouilloire ordinaire. Dans ce dernier cas, l'inhalation de vapeurs d'herbes médicinales se fait par le goulot de la théière, il est seulement important de s'assurer que la décoction n'est pas trop chaude et que la procédure elle-même ne provoque pas d'inconfort. Sinon, vous pouvez facilement avoir une brûlure de la muqueuse pharyngée.

L'utilisation d'un nébuliseur est une méthode moderne de traitement de la toux pendant la grossesse. Le traitement par nébuliseur est plusieurs fois plus efficace que les inhalations conventionnelles à la vapeur, car il pulvérise la solution médicinale (décoction d’herbes) sous forme de minuscules particules qui, par inhalation, pénètrent profondément dans la gorge, la trachée et les bronches. L'utilisation d'un nébuliseur peut guérir la toux en quelques jours. En tant que solution pour inhalation, vous pouvez prendre des décoctions des herbes ci-dessus, eau minérale sans gaz ou huile essentielle d’eucalyptus.

Lors de l'utilisation d'huiles essentielles, il est important de rappeler qu'elles sont contre-indiquées pendant le premier trimestre de la grossesse et que, avant de procéder aux procédures, il est nécessaire de vérifier la sensibilité du corps à l'huile essentielle.

Un autre avantage du nébuliseur dans le traitement de la toux chez les femmes enceintes est le fait qu’il peut être utilisé à une température corporelle élevée, ce qui est une contre-indication pour effectuer l’inhalation habituelle de vapeur à partir de la bouilloire.

Lors du choix du moyen de soulager la toux, il est important de garder à l'esprit l'individualité de chaque organisme. Il est souvent nécessaire de combiner plusieurs méthodes, par exemple l’inhalation et le massage thoracique.

Un bon effet expectorant a une solution de bicarbonate de soude, qui est également utilisé pour effectuer une inhalation. L'inhalation de la solution de soude facilite l'écoulement des expectorations en humidifiant la membrane muqueuse des voies respiratoires.

Traitement médicamenteux de la toux chez les femmes enceintes

Il arrive que les méthodes traditionnelles de la toux pendant la grossesse n’aident pas ou que la future mère ait tellement commencé son état qu’une approche plus sérieuse est nécessaire. En pareil cas, le médecin prescrit à la femme un médicament correspondant à la période de gestation du fœtus. Le plus souvent, le thérapeute recommande une femme préparations, qui comprennent des herbes médicinales. L'utilisation de tels médicaments ne provoque pas de pathologies dans le développement du fœtus. Parmi ces moyens, on peut citer les suivants:

  • Mukaltin;
  • Dr. Mom;
  • Bronchiprète;
  • Sirop de plantain;
  • Racine d'Altea;
  • Racine de réglisse et autres.

Cependant, une femme enceinte doit comprendre que, malgré le fait que ces préparations sont préparées à base d’herbes médicinales, il n’est toujours pas recommandé de les prendre sans l’autorisation du médecin. De plus, le médecin choisit pour chaque femme une dose individuelle, la durée du traitement et le nombre de doses par jour.

Comment soulager une toux pendant la grossesse?

Avec une toux sèche, il est nécessaire d'humidifier de toutes les manières possibles la membrane muqueuse du nez et du pharynx afin de ne pas provoquer encore plus de crises convulsives. Pour ce faire, vous pouvez vous gargariser avec des bouillons d'herbes autorisées à l'inhalation, une solution de soude ou une solution physiologique de chlorure de sodium.

Une toux productive "humide" pendant la grossesse sera progressive, vous n'avez donc pas besoin de prendre de médicaments sérieux. Pour accélérer la récupération et faciliter l'écoulement des expectorations, on peut occuper une position de drainage (par exemple, se pencher du lit au sol à la recherche de pantoufles), puis bien tousser.

C'est particulièrement difficile pour les femmes enceintes qui travaillent encore et viennent tout juste en congé de maternité. Il est préférable de préparer une liste de maladie et de se faire soigner à la maison, car il est important de rester au lit pendant les premiers jours de la maladie et de veiller à ce que la boisson alcaline soit abondante.

Le miel aide à réduire les irritations de la muqueuse pharyngée lors de la toux. Il peut être ajouté au lait chaud ou au thé au citron. Le lait au miel aide non seulement à soulager la toux, mais a également un effet relaxant et apaisant, ce qui aide la future mère à s'endormir le soir. Le miel ne peut être utilisé pour traiter la toux que si une femme ne présente pas d'intolérance individuelle aux produits apicoles.

Quels traitements contre la toux sont contre-indiqués pour les femmes enceintes?

Pendant la grossesse du fœtus, il est interdit d’utiliser des procédés thermiques et irritants tels que le plâtre à la moutarde, les bains de pieds chauds, les boîtes de conserve, etc. Ces traitements peuvent entraîner une augmentation du flux sanguin vers les organes pelviens, ce qui entraîne souvent des saignements ou une dégradation du bien-être de la future mère.

Il en va de même pour l'inhalation de vapeurs de pommes de terre bouillies, qui sont souvent utilisées en médecine traditionnelle pour traiter la toux. En outre, ces inhalations peuvent provoquer des brûlures au visage et provoquer une augmentation de la pression artérielle en raison du flux sanguin vers la tête.

Pendant le traitement de la toux pendant la grossesse, il est important de boire le plus de liquide possible. Des thés parfaits avec des framboises, du citron, des boissons aux fruits de canneberge et des compotes.

Prévention de la toux pendant la grossesse

La toux étant généralement le résultat d’une infection virale, il est recommandé de suivre des règles simples pour prévenir l’apparition de cette maladie:

  • Avoir une alimentation complète et équilibrée (chaque jour de l’alimentation devrait être présent des légumes et des fruits frais de saison, verts);
  • Promenez-vous au grand air par tout temps, habillez-vous en conséquence;
  • Effectuer des activités physiques pas difficiles, pas contre-indiqué pour les femmes enceintes;
  • Éviter le stress et le surmenage;
  • Renforcer l'immunité de toutes les manières;
  • En automne et au printemps, évitez les endroits surpeuplés pour prévenir les virus.

N'oubliez pas qu'une attention particulière pour votre santé et une alternance appropriée d'horaires de travail et de repos aideront à renforcer le système immunitaire et à éviter les infections virales pendant la grossesse.


| 6 octobre 2014 | | 3,501 | Les maladies de grossesse
Aller
Laissez vos commentaires


Latibou Marlise: Merci 🙏 pour cette vidéo , je suis enceinte 🤰 de 5 mois j’ai la toux je viens de bois le miel 🍯 mélange avec du citron 🍋 ,mais certains personnes viens de me dire c’est pas bien pour la grossesse 🤰 , je suis venu sur YouTube et je suis tombé sur cette vidéo merci 🙏 vraiment

ramatoulaye dia: Tes explication ne sont pas claire car ton français fait défaut.A la prochaine il faut articuler quand même pour qu'on puisse comprendre

Amadou Kouame: Mais moi je suis en côté d'Ivoire huile de baobab la je peux avoir aussi a traver vous ca ta dit je vous donne largent et la ou vous avez payer la vous payer pour moi et je vous donne mon numéro

TOUATI MOUNIR: Attention au stress il provoque la toux chronique alors c'est une maladie spirituel la solution alors spirituel ........

XAVERIO MUÑOZ: 5 facteurs essentiels pour éviter l'asthme allergique Techniques effectives de méditation dynamique pour les allergies respiratoires et l’asthme. En pratiquant INDALO 5 minutes par jour, de nombreuses personnes ont réussi à bien respirer toute l'année. https://www.youtube.com/watch?v=yP1eHjxiFbU&t=46s

NiceToSeeYou: Je tousse depuis deux mois, j'ai vu un ORL pour une sinusite, puis ensuite les urgences, puis ensuite une pneumologue, pas d'asthme, la pneumologue me bourre de médicaments sous aerosol, elle me dit que si ça ne passe pas c'est la coqueluche. J'en rigole, je n'y crois pas et ne connait pas cette maladie. Dimanche urgence, coqueluche, prise de sang à faire pour confirmer... En attendant, je suis au fond de mon lit avec un antibio très fort. Aucune idée d'ou vient cette toux.

Aller
Aller