Aller Ganglions lymphatiques à l'arrière de la tête: localisation, photo, causes et traitement de l'inflammation des ganglions lymphatiques occipitaux chez un enfant
médecine en ligne

Inflammation des ganglions lymphatiques à l'arrière de la tête

Contenu:

Le système lymphatique humain consiste en un réseau ouvert de vaisseaux le long desquels la lymphe se déplace et de nœuds dans lesquels se déroule le processus de purification. La connaissance de ces éléments de base vous permet de mieux comprendre les causes de l’inflammation des ganglions lymphatiques situés à l’arrière de votre tête et de faire une prévision compétente de l’évolution de la maladie.



Symptômes d'inflammation des ganglions lymphatiques à l'arrière de la tête

Photo de localisation des ganglions lymphatiques occipitaux Les ganglions lymphatiques occipitaux sont situés à l'arrière du cou et ne sont normalement ni palpables ni visualisés. C'est-à-dire qu'en l'absence de processus pathologiques, une personne en bonne santé peut même ne pas savoir où elle se trouve et quelle est sa taille. Photos de l'emplacement des ganglions lymphatiques occipitaux que vous voyez à droite.

En cas d'inflammation, les ganglions lymphatiques sont dilatés et des tubercules arrondis se forment à l'arrière du cou, ce qui peut être extrêmement douloureux à la palpation. La douleur peut également se manifester sans pression sur le foyer de l'inflammation, ce qui indique un processus aigu. La peau sur le site du ganglion lymphatique semble généralement, cependant, la température corporelle locale augmente. Le gonflement des ganglions lymphatiques à l'arrière de la tête peut être à la fois bilatéral et unilatéral. Ce processus est souvent accompagné des symptômes suivants:

  • Fièvre, fièvre, frissons;
  • Signes d'intoxication, nausée, vertiges, manque d'appétit;
  • Avec la suppuration, la région autour du ganglion lymphatique rougit et devient lâche au toucher, et une douleur lancinante apparaît. Pendant la palpation, il y a un craquement, qui ressemble à un son, comme si vous aviez marché un matin glacial et neigeux.

Étant donné que la lymphadénite ne se développe pas comme une maladie indépendante mais qu'elle est secondaire, les symptômes de la pathologie sous-jacente peuvent rejoindre le tableau décrit.

Causes de l'inflammation des ganglions lymphatiques à l'arrière de la tête

La lymphadénite peut être spécifique et non spécifique.

Une lymphadénite spécifique est un symptôme diagnostique de maladies infectieuses graves, à exclure tout d’abord:

En outre, une inflammation des ganglions lymphatiques occipitaux peut indiquer une leucémie ou une polyarthrite rhumatoïde .

Une lymphadénite non spécifique se développe en raison de la présence de la source d'infection à proximité immédiate des ganglions lymphatiques. Dans ce cas, nous parlons le plus souvent de processus chroniques, tels que:

La lymphadénite peut également indiquer le développement d'une réaction allergique ou, inversement, une diminution de l'immunité. Les ganglions lymphatiques occipitaux peuvent également augmenter au stade terminal du cancer chez certaines catégories de patients.

Diagnostics

Ganglions lymphatiques sur la nuque

Dès que vous constatez une augmentation du nombre de vos ganglions lymphatiques dans le cou, consultez immédiatement un médecin. Si les symptômes augmentent rapidement et qu'il existe un malaise général et une forte augmentation de la température corporelle, appelez une ambulance. Le développement rapide du tableau clinique peut indiquer le développement de complications graves, telles que la méningite.

Toute mesure diagnostique de la lymphadénite commence par un examen externe, qui est effectué par un médecin. Antécédents médicaux requis.

S'il n'y a pas de cause évidente d'inflammation des ganglions lymphatiques cervicaux, par exemple l'angine ou la rougeole, un examen instrumental est alors effectué. Pour exclure la tuberculose et le cancer de la poitrine, on peut prescrire une fluorographie ou des rayons X, ainsi que des tests sanguins appropriés.

S'il n'est pas possible d'établir le facteur étiologique avec les méthodes décrites ci-dessus, une biopsie du noeud pathologiquement élargi est attribuée, suivie d'un examen du contenu.

Toutes les mesures de diagnostic doivent être effectuées immédiatement car il existe un risque élevé de développer des conditions d'urgence.

Inflammation des ganglions lymphatiques occipitaux: traitement

Dans le cas d'un ganglion lymphatique élargi à l'arrière de la tête, seul le traitement de la maladie sous-jacente est efficace. Avant l'arrivée du médecin, vous pouvez appliquer une compresse froide sur la zone touchée et, si nécessaire, prendre un antipyrétique ou un analgésique. En aucun cas les ganglions lymphatiques ne peuvent être chauds. Cela fait référence à une lymphadénite de n'importe quel endroit, y compris l'occipital. Dans ce cas, le processus purulent peut devenir plus actif, ce qui entraînera le développement d'une septicémie, une urgence grave caractérisée par une mortalité élevée.

Pour le traitement de maladies dans lesquelles les ganglions lymphatiques situés sur la nuque sont enflammés, on utilise des médicaments de divers groupes pharmacologiques:

  • Des antibiotiques;
  • Anti-inflammatoire;
  • Immunomodulateurs et beaucoup d'autres.

Le traitement peut être effectué comme à l'hôpital - en cas de détection de tuberculose ou de maladies oncologiques - ou en ambulatoire (otite, mal de gorge, carie avancée, maladie des gencives, etc.).

Si le processus infectieux est chronique, pour un traitement efficace, il est conseillé de faire une expectoration ou un écoulement purulent pour la sensibilité aux antibiotiques. Les microorganismes ont développé une résistance aux médicaments les plus courants au cours des années de traitement des exacerbations.

Complications de la lymphadénite

En l'absence de traitement opportun et adéquat, l'inflammation des ganglions lymphatiques à l'arrière de la tête peut être la cause d'une septicémie généralisée. En même temps, l'infection et les toxines pénètrent dans le sang et se propagent comme des éclairs dans tout le corps. Le processus se déroule très rapidement et les symptômes augmentent instantanément. Le pronostic de ce résultat est généralement défavorable. Des soins médicaux immédiats sont nécessaires à l'hôpital avec une unité de soins intensifs et une unité de soins intensifs.

La proximité des ganglions lymphatiques cervicaux au cerveau peut contribuer au développement de la méningite, qui est très difficile et se caractérise par une mortalité élevée et des complications terribles.

Une augmentation des ganglions lymphatiques à l'arrière de la tête chez les jeunes enfants, les femmes enceintes et les personnes immunodéficientes est particulièrement intéressante, car ces groupes sont particulièrement sensibles à toutes les infections et présentent de sérieuses limites pour certains types de procédures de diagnostic et de traitement médicamenteux.


| 13 mai 2015 | | 28 655 | La chirurgie
Aller
  • | Natalia | 20 août 2015

    Bonjour! Évidemment, mon ganglion lymphatique était enflammé à l'arrière de la tête, accompagné d'une douleur et d'une sensation de brûlure lors de la palpation. L'utilisation d'un shampooing contre les poux pourrait-elle provoquer une inflammation? Merci

  • | Irina | 31 août 2015

    Bonjour, dis moi s'il te plait. Des bosses apparaissent sur la tête. Qu'est-ce que c'est

Laissez vos commentaires



Aller
Aller