Aller Mollusque contagieux chez l'enfant: photo, traitement
médecine en ligne

Mollusque contagieux chez les enfants

Contenu:

Le très grand nombre de patients atteints de molluscum contagiosum sont des enfants de moins de 5 ans et légèrement plus âgés. Il s’agit de l’imperfection du système immunitaire des bébés, des enfants d’âge préscolaire et des plus jeunes. Pour cette catégorie d'âge, la réponse générale du corps aux attaques d'irritants, de bactéries et de virus sous forme de réactions cutanées n'est pas rare. Cependant, bien que beaucoup moins souvent, le mollusque contagieux se retrouve également chez l'adulte.



Qu'est-ce qu'un mollusque contagieux et à quoi ressemble-t-il?

Mollusque contagieux chez les enfants Molluscum contagiosum est une maladie virale de la peau. Elle se manifeste par un seul symptôme - l’émergence d’une sorte de boutons (mollusques) sur la peau de l’enfant (très rarement des éruptions cutanées parsemées des muqueuses). Ces nodules ont une forme arrondie et gonflée et une couleur chair ou rose. Il existe également une forme réticulaire de molluscum contagiosum, dans laquelle les plaques ont une tige mince, mais cela se produit rarement.

Un signe caractéristique du molluscum contagiosum est la présence de renfoncements au centre des nodules renversés, particulièrement visibles sur les plus gros d'entre eux.

La taille des mollusques dépend de nombreux facteurs - la durée de l'évolution de la maladie, l'état de santé général du patient, la force de son système immunitaire. En moyenne, le diamètre de chaque mollusque est de 1 à 2 mm. Au fil du temps, les nodules augmentent et peuvent atteindre 7 mm. S'il existe de graves problèmes d'immunité, la formation de la palourde géante n'est pas exclue. Cela se produit même si le traitement d’un mollusque contagieux n’est pas suffisamment étudié: de petits boutons se confondent et de nouvelles grosses assez grosses apparaissent.

La manifestation des symptômes commence par le pointillé du tégument de la peau. Après un certain temps, ils se transforment en nodules. Le fait est que le corps du mollusque est sous la peau. Une des manifestations visibles de la maladie, le patient et la vue environnante à travers une mince couche supérieure de la peau.

En ce qui concerne la localisation de l'éruption cutanée, chez les enfants, les nodules apparaissent le plus souvent sur le visage, le cou et les mains. Plus tard, ils peuvent se répandre dans tout le corps, mais presque jamais une éruption cutanée n'affecte les pieds et les paumes.

Le mollusque contagieux, sauf les éruptions cutanées, ne se manifeste par rien. Les enfants ne font pas l'expérience de fièvre, de léthargie, de somnolence, de détérioration de la santé, de perte d'appétit et d'autres symptômes. Dans de très rares cas, la maladie est accompagnée de démangeaisons de faible intensité dans la zone d'éruption. En même temps, il existe un risque de contracter une infection secondaire par le biais de plaies et de rayures.

Stades de développement du molluscum contagiosum

Molluscum contagiosum peut se présenter sous plusieurs formes, en fonction de son stade de développement:

  • Développement typique - à ce stade, les principaux signes de la maladie deviennent perceptibles. Il n'y a pas beaucoup d'éruptions cutanées, leurs groupes sont situés proches les uns des autres.
  • Développement généralisé - le nombre de nodules augmente, leurs conglomérats peuvent désormais être situés sur différentes parties du corps, même à distance les uns des autres.
  • Développement compliqué - est rarement noté, généralement chez les personnes qui ont de graves "problèmes" dans le système immunitaire, la cause de la complication est l’apparition d’une infection secondaire. La maladie est accompagnée d'une inflammation de la peau, d'une rougeur de la peau autour des nodules et d'une suppuration.



Agent causal du molluscum contagiosum

L'agent responsable du molluscum contagiosum est un virus contenant de l'ADN, qui appartient au groupe des virus de la variole. De manière caractéristique, il ne peut être transmis que de personne à personne - les animaux porteurs de molluscum contagiosum ne souffrent jamais. Il existe quatre types de virus: MCV-1, MCV-2, MCV-3 et MCV-4. De plus, les deux premiers types d’enfants sont peu fréquents.

Une grande quantité de virus se trouve dans le liquide contenu dans les boutons et les nodules. L'agent causal du molluscum contagiosum est bien conservé dans la poussière et même dans l'air.

Voies d'infection contagieuse par le molluscum

Le plus souvent, les enfants sont atteints de cette maladie les uns des autres par le biais de contacts familiaux: lorsqu’ils jouent avec leurs camarades, à la maternelle et au primaire (des épidémies entières se produisent dans des équipes permanentes), dans des piscines et des plans d’eau ouverts, et même avec des objets communs jouets, vêtements, etc.). Transmission possible du virus et des gouttelettes en suspension dans l'air.

Le principal danger réside dans le fait que le molluscum contagiosum se caractérise par une longue période d'incubation pouvant aller jusqu'à six mois. Pendant tout ce temps, le virus lui-même ne se manifeste pas, de sorte que ni le jeune patient lui-même ni ses parents ne sont au courant de la maladie.

Augmenter de manière significative le risque d'infection par un mollusque contagieux tels que des facteurs défavorables tels que:

  • immunité réduite;
  • mauvaise écologie;
  • stress et fatigue, etc.

Diagnostic du molluscum contagiosum

Mollusque contagieux chez les enfants photo Au premier soupçon d'un mollusque contagieux chez les enfants, il est nécessaire de contacter un dermatologue. Le fait est que derrière des symptômes similaires peuvent se cacher une maladie de la peau beaucoup plus dangereuse. Par ailleurs, les manifestations visibles du molluscum contagiosum sont souvent confondues avec les parents avec des symptômes de verrues ou de variole. Dans tous les cas, besoin d'un avis d'expert.

Le dermatologue est le plus souvent en mesure de déterminer la maladie lors de l'inspection par l'apparition de l'éruption cutanée et les lieux de leur localisation. Il existe également un test simple, selon les résultats duquel un mollusque contagieux peut être diagnostiqué avec une probabilité absolue. Il suffit de faire pression sur l'un des boutons de côté - si en même temps la masse blanchâtre de la consistance des céréales sort de son centre, il n'y a aucun doute: nous parlons d'un mollusque contagieux.

Dans de très rares cas, pour clarifier le diagnostic, il faut analyser le contenu des tumeurs. Si l'on trouve un plus grand nombre de corps de mollusques dans cette masse par rapport au nombre de cellules dans l'épiderme, les soupçons et les conjectures sur la présence d'un mollusque contagieux sont alors confirmés.

Approches du traitement du molluscum contagiosum chez les enfants

L'attitude envers le mollusque contagieux est ambiguë. Par exemple, les médecins occidentaux conviennent que cette maladie chez les enfants n'a pas du tout besoin de traitement. Il suffit d'attendre, de donner au corps le moyen de vaincre la maladie et l'éruption disparaîtra d'elle-même dans quelques mois. Il est seulement nécessaire de prêter une attention accrue à l'hygiène personnelle pendant cette période.

En médecine russe, le molluscum contagiosum est une maladie qui nécessite un traitement approprié chez les enfants. Sinon, l'éruption cutanée peut se propager dans tout le corps et commencer à se fondre dans la formation de mollusques géants.

Comment traite-t-on les mollusques contagieux?

En médecine moderne, il existe plusieurs options pour débarrasser un enfant d'un mollusque contagieux:

  • enlèvement mécanique;
  • congélation;
  • la cautérisation;
  • thérapie antivirale et immunitaire;
  • traitement antibiotique.

L'enlèvement mécanique des nodules chez les enfants ne peut être effectué que dans des conditions stériles par un médecin. La procédure est effectuée avec des pincettes ou une cuillère spéciale Volkmann. Le mollusque est enlevé, le contenu est gratté, après quoi la plaie est traitée avec une solution d'iode. Un tel traitement est plutôt désagréable et même douloureux pour un petit patient. Par conséquent, l'anesthésie est souvent utilisée, en particulier dans le cas d'une grande zone d'éruptions.

Dans de nombreuses cliniques, les nodules sont congelés avec de l'azote liquide. Après un tel traitement, les plaies sont également traitées. Bientôt à leur place, des croûtes peuvent démanger. Mais gratter et déchirer en tout cas impossible. Le fait est que sous ces croûtes se trouvent des inclusions contenant une palourde. Lors du peignage, le virus se propage facilement dans tout le corps et provoque l'apparition de nouveaux foyers de la maladie. Par conséquent, les médecins prescrivent souvent des onguents et des gels spéciaux qui aident à prévenir la réinfection.

Dans les hôpitaux modernes, il est possible d'éliminer le molluscum contagiosum par laser. Cette méthode assez rapide et sans douleur présente de nombreux avantages:

  • exclusion des dommages aux tissus voisins;
  • aucun risque de suppuration après la procédure;
  • aucune possibilité d'infection - la procédure est effectuée dans des conditions stériles;
  • pas de saignement;
  • aucun effet négatif sur le corps de l'enfant;
  • possibilité minime de réapparition de molluscum contagiosum après la procédure.

À l'aide d'un appareil spécial, la couche la plus fine de la peau affectée (la profondeur du laser ne dépasse pas 5 mm) est chauffée à une température élevée. Le virus meurt alors que les cellules qu'il a réussi à frapper sont évaporées.

En ce qui concerne la thérapie immunitaire et antivirale, cette méthode de traitement du molluscum contagiosum chez l’enfant a un effet secondaire positif très souhaitable: le renforcement général de l’immunité d’un petit patient. À cette fin, les médecins prescrivent des pommades antivirales et des immunomodulateurs spéciaux.

Les antibiotiques sont rarement utilisés pour le traitement du molluscum contagiosum - uniquement dans les cas particulièrement graves, accompagnés de rougeurs et d'inflammation de la peau, de démangeaisons sévères et de nombreuses éruptions cutanées.

Il est important d’ajouter que même après l’élimination de tous les nodules et boutons, le molluscum contagiosum peut continuer à se développer dans le corps de l’enfant. Dans ce cas, de nouvelles poches d’éruptions vont bientôt apparaître sur son corps. Par conséquent, même après la guérison complète, il est important d'examiner soigneusement les enfants et de les montrer périodiquement au préventif à titre préventif.

Moyens alternatifs de lutte contre le molluscum contagiosum: médecine traditionnelle

Il faut immédiatement dire que l’utilisation de l’un des moyens de la médecine traditionnelle pour le traitement du molluscum contagiosum est recommandée pour discussion avec votre médecin. Dans certains cas, ces recettes qui nous sont familières depuis l'Antiquité aident vraiment à se débarrasser de la maladie. Et pour quelqu'un, le traitement avec des remèdes populaires s'avère inefficace - ici, tout est individuel.

Voici les recettes et les recommandations les plus simples et les plus efficaces:

  • Traitement des nodules avec du jus frais de chélandine épanouie - en règle générale, l’éruption disparaît au bout d’une semaine.
  • Traitement de l'éruption avec du jus d'ail (le lobule doit être coupé dans le sens de la longueur et en appuyant légèrement dessus jusqu'à ce que le jus apparaisse, essuyez la peau affectée) - en raison de la tumeur, ils s'assombrissent rapidement et tombent.
  • Traiter les zones touchées trois fois par jour avec de l’alcool, une teinture d’eucalyptus ou de calendula (même sans pincer le contenu des nodules).
  • Traitement du jus d'éruption de feuilles fraîches de cerisier (l'outil doit être conservé au réfrigérateur dans une bouteille ou un pot bien fermé).

Aider les parents dans le traitement du molluscum contagiosum chez les enfants

Un traitement efficace du molluscum contagiosum chez les enfants est impensable sans l’aide des parents. Pendant la période de traitement, il est nécessaire de faire très attention à l'hygiène personnelle du bébé. En particulier, ses parents auront besoin des éléments suivants:

  • changement privé des vêtements et de la literie du patient;
  • laver toutes les choses d'un petit patient à des températures élevées;
  • repassage obligatoire des vêtements et de la literie de l’enfant;
  • désinfection des jouets et des articles ménagers d'un bébé malade;
  • Obligation d'informer le tuteur ou l'enseignant de l'enfant - cela permettra d'éviter une épidémie dans l'équipe des enfants à temps.

Prévention du molluscum contagiosum chez les enfants

Tout d'abord, les parents doivent inculquer aux enfants les règles de base en matière d'hygiène personnelle - leur apprendre à se laver les mains, à changer de vêtements, etc. Il est important de faire comprendre à l'enfant à quel point il est dangereux d'utiliser les objets d'autrui - peignes, brosses à dents, serviettes, pantoufles, débarbouillettes. Cela le sauvera à l'avenir non seulement d'un mollusque contagieux, mais également d'un certain nombre de maladies graves.

Une autre mesure préventive importante consiste à renforcer l'immunité des enfants, notamment:

  • bonne nutrition;
  • durcissement
  • marcher dans l'air frais;
  • respect du sommeil et du repos;
  • activité physique suffisante, sports.

| 8 mai 2015 | | 3,092 | Maladies des enfants
Aller
Laissez vos commentaires


Djinn Tonik: Woaw... la lucidité de ton discours est impressionnante. Je viens de te découvrir et je suis fascinée par ton travail, un grans bravo et merci. Je me devais de sortir de la majorité silencieuse sur cette vidéo qui m'a particulièrement touchée. Juste merci.

Fabrice Golay: Comme à ton habitude Léo tu (oui tu on va pas faire de chichi) nous délivre ici une analyse jusqu’au-boutiste et je t’en remercie. Comme j’aimerais tailler le bout de gras avec toi autour d’une bière. Merci continue

Aller
Aller