Aller Cystite: quel médecin demander, où aller? Quel médecin traite la cystite?
médecine en ligne

Quel médecin traite la cystite?

Quel médecin traite la cystite?

Quel médecin traite la cystite ?

La cystite est une maladie dans laquelle la vessie devient enflammée. Chez les femmes, la maladie survient assez souvent (presque un représentant sur deux de la belle moitié de l’humanité en a souffert au moins une fois dans leur vie). Des dizaines de fois moins souvent, mais toujours, les hommes souffrent de cystite. Ne constituent pas une exception et les patients pédiatriques.

Signes de cystite

Les symptômes de la cystite sont assez spécifiques et apparaissent brillamment. Ceux-ci comprennent notamment:

  • mictions fréquentes, apportant des changements graves et désagréables dans la vie du patient, qui doit désormais se rendre aux toilettes presque toutes les 15 minutes;
  • changement dans l'apparence de l'urine - elle devient trouble, il peut même y avoir une odeur désagréable, indiquant la négligence du processus;
  • douleur au-dessus du pubis (et pas seulement au moment de la miction) - ce symptôme est souvent observé chez les femmes;
  • sensation de brûlure en urinant;
  • maux de dos - possible, mais pas toujours;
  • température, vomissements, nausée - tout cela peut se produire dans des cas individuels.

En cas de telles alarmes, vous devriez immédiatement consulter un médecin. Premièrement, l’automédication pour la cystite comporte de nombreuses complications graves. En outre, les symptômes de cette maladie peuvent masquer complètement une maladie complètement différente, nécessitant une approche différente de vous-même.

Cela ressemble à une cystite: à qui s'adresser?

Donc, vous avez une suspicion de cystite. Que faire Qui contacter? Tout d’abord, cela vaut la peine de visiter le thérapeute. Après avoir analysé les plaintes du patient, il sera probablement dirigé vers un spécialiste traitant la cystite - l'urologue. Il sera également recommandé aux femmes de consulter un gynécologue, car parmi les représentants de la belle moitié de l’humanité, il est fréquent que diverses maladies de la sphère sexuelle soient à l’origine de la maladie.

Seul un médecin, sur la base d'un examen approfondi du patient, peut poser un diagnostic précis et prescrire un traitement approprié. En particulier, les procédures de recherche suivantes peuvent être nécessaires pour diagnostiquer la cystite:

  • numération globulaire complète - ce test de dépistage de la cystite n’est pas suffisamment informatif; avec son aide, vous ne pouvez que confirmer la présence d’un processus inflammatoire dans le corps;
  • analyse d'urine - l'analyse la plus importante pour le diagnostic des maladies du système génito-urinaire; avec la cystite, même l'apparence et l'odeur de l'urine changent, le niveau de leucocytes augmente, et des globules rouges peuvent apparaître;
  • analyse d'urine selon nechyporenko - cette analyse de la portion moyenne d'urine est désignée en cas de détection d'écarts dans l'analyse générale d'urine; il vous permet de spécifier l'état des organes du système urogénital;
  • tests rapides (bandelettes) - méthodes de recherche modernes permettant de détecter les nitrites dans les urines (formées sous l'influence de la flore pathogène), ainsi que de déterminer le niveau de protéines et de leucocytes;
  • Échographie;
  • culture d'urine;
  • cystoscopie - lorsque l'urètre et la vessie sont visualisés au moyen d'un appareil spécial - un cystoscope; dans le même temps, la procédure en raison de son traumatisme et de son aptitude à déclencher la propagation de l'infection est interdite en cas de processus aigu.

Comment les médecins traitent-ils la cystite?

Après avoir entendu les récits d'amis sur la manière dont les médecins traitaient les personnes atteintes de cystite, les patients commençaient souvent de manière indépendante à prendre des antibiotiques et d'autres médicaments. Et, en règle générale, les symptômes disparaissent assez rapidement. Cependant, une telle auto-médication sans le contrôle d'un urologue spécialisé
dans la plupart des cas, conduit simplement au fait que la maladie devient une forme chronique latente. Son traitement à ce stade sera plus long et plus difficile. En conséquence, les médecins indépendants devront s’adresser à un médecin, car toute hypothermie et tout affaiblissement de l’immunité serviront alors de déclencheur à l’exacerbation de la maladie et à la survenue de symptômes douloureux.

L'urologue devrait donc s'occuper du traitement de la cystite. En règle générale, dans les cas où la maladie entraîne des inconvénients considérables pour le patient, le spécialiste prescrit des antibiotiques et des sulfamides, qui ont un très large spectre d'action, sans attendre les résultats des tests. Une fois les résultats prêts, le médecin pourra ajuster le traitement, le rendre plus ciblé et dirigé. Pour soulager la douleur, on peut prescrire au patient des médicaments tels que Monural ou Sedural. Dans certains cas (rares et graves), une intervention chirurgicale est nécessaire.

Soulager la condition du patient avec la cystite et faciliter le rétablissement rapide des activités suivantes:

  • procédures thermiques - chaleur sèche, bains chauds et compresses - tout cela peut considérablement soulager l’état du patient, sans être un traitement;
  • boire beaucoup de liquide - cela aide à éliminer les agents pathogènes de la vessie;
  • repos et repos au lit (si possible);
  • exclusion du régime des aliments gras, salés, épicés, frits, ainsi que de l'alcool;
  • utiliser des canneberges (mieux sous la forme de mors);
  • l'utilisation d'infusion de busserole, de prêle, de feuilles d'airelles (en supposant qu'il n'y ait pas de réaction allergique aux ingrédients).

La cystite est souvent exacerbée chez les femmes enceintes. Lorsqu'ils détectent les premiers signes de la maladie, ils doivent consulter d'urgence un médecin, car le traitement réservé aux femmes pendant la gestation a ses propres caractéristiques. Tout d'abord, il est hautement indésirable que de tels patients prennent des antibiotiques. Heureusement, il existe dans la médecine moderne de nombreuses méthodes pour traiter les femmes enceintes sans nuire au fœtus. Il s’agit en premier lieu de renforcer le système immunitaire et d’instiller la vessie.

En règle générale, avec un traitement approprié et le respect de tous les rendez-vous, la cystite disparaît dans les 10 jours. La prévision dans ce cas est très favorable. Cependant, une maladie qui n'est souvent pas prise au sérieux en raison de sa prévalence peut entraîner des complications graves telles que la cystite interstitielle (avec laquelle le processus inflammatoire affecte la couche musculaire de la vessie)), sans surveillance appropriée par les médecins, ce qui provoque la contraction de l'organe. une transplantation), une pyélonéphrite (inflammation des reins) ou une hématurie (saignements qui, dans les cas graves, peuvent même nécessiter une transfusion sanguine).

La cystite peut-elle être guérie d'elle-même?

La cystite est une pathologie plutôt insidieuse qui, en l’absence de traitement adéquat, peut se transformer en une forme chronique aux lourdes conséquences. Par conséquent, lorsque les symptômes caractéristiques de l'inflammation apparaissent, ne retardez pas la visite chez le médecin. Après avoir passé les tests, on saura quel type d’agent pathogène a provoqué le développement de la maladie et comment y faire face. Et, avec le strict respect des recommandations médicales, il sera possible de guérir la cystite à domicile dans une semaine.


| 7 janvier 2015 | | 11 940 | Maladies du système génito-urinaire
Aller

Aller
Aller