Aller Sinusite, symptômes et traitement de la sinusite
médecine en ligne

Sinusite, symptômes et traitement de la sinusite

Contenu:

Aujourd'hui, il est difficile de rencontrer une personne qui ne sait pas ce qu'est l'antrite. Cependant, les informations reçues par de nombreux patients de différentes sources sont plutôt contradictoires. Par conséquent, nous allons maintenant essayer de résumer les informations les plus pertinentes et les plus vérifiées sur cette maladie.

Avant de parler de sinusite, vous devez décider de ce que sont les sinus. Le dernier terme est appelé sinus spéciaux (ou cavités) dans le crâne, qui remplissent plusieurs fonctions. Premièrement, ils facilitent grandement son poids, et deuxièmement, ils sont importants pour la résonance du son. À l'intérieur, les sinus sont recouverts d'une membrane muqueuse, qui rappelle quelque peu celle du nez. Il existe plusieurs sinus principaux: maxillaire (ou maxillaire), frontal (situé dans l'os frontal), ethmoïdal (ethmoïde) et sphénoïdal.



Sinusite et ses causes

Ainsi, la sinusite est une sinusite qui se développe dans le sinus maxillaire. Essayons maintenant de comprendre ce qui se passe dans ce processus pathologique. Comme les sinus sont étroitement associés à la cavité nasale, toute maladie provoquant une inflammation active de la membrane muqueuse du nez peut entraîner la sinusite décrite. En outre, il est également possible de transporter des microbes dans le sang, ce qui est le plus fréquent dans les infections courantes du corps telles que la scarlatine , la grippe ou la rougeole. Assez souvent, la sinusite est associée à une rhinite chronique, qui initialement n’a peut-être pas un caractère infectieux. Par exemple, la rhinite allergique chronique provoque un gonflement de la muqueuse nasale, ce qui le rend difficile à nettoyer. Cela conduit à une diminution de l'immunité locale et à une infection du sinus maxillaire.

Résumons donc quelques résultats. Vous trouverez ci-dessous une liste presque complète des conditions pathologiques pouvant provoquer une inflammation du sinus maxillaire:

  • difficulté respiratoire nasale causée par une rhinite de toute nature (infectieuse ou allergique), courbure du septum nasal médian;
  • diminution de l'état de préparation immunitaire du corps: maladies chroniques léthargiques prolongées, utilisation irrationnelle d'antibiotiques, SIDA, traitement par certains agents hormonaux et / ou antitumoraux;
  • le transport dans le nez ou la bouche d'agents pathogènes de diverses infections;
  • le diabète;
  • stress constant, hypothermie, exercice excessif;
  • traitement tardif des infections respiratoires, mépris de l'utilisation rationnelle et raisonnable des antibiotiques;
  • diverses anomalies congénitales de la structure des sinus ou du crâne paranasal (présence de la fente maxillaire);
  • infections dentaires chroniques;
  • des végétations adénoïdes ;
  • tumeurs des sinus paranasaux.

En plus des formes infectieuses de la sinusite émettent également non infectieux. Ceux-ci incluent les allergiques et vasomoteurs. Ce dernier est une conséquence de l'innervation vasculaire altérée, qui entraîne un œdème, un gonflement de la membrane muqueuse du sinus, une altération de la sortie du mucus et, par conséquent, du processus inflammatoire.

Selon la durée de la maladie, la sinusite peut être classée comme aiguë et chronique.

Symptômes de la sinusite

Alors, comment se manifestent toutes les formes de sinusite décrites ci-dessus? Les symptômes cliniques suivants sont caractéristiques du processus aigu:

  • violation de l'état général du corps, se manifestant par une faiblesse, des nausées, une sensation de fatigue excessive ou une "faiblesse";
  • dans la plupart des cas, la température corporelle dépasse 38 0 C. Elle s'accompagne de frissons et d'une transpiration excessive;
  • dans tous les cas, il existe un mal de tête assez intense de nature arquée, de forte intensité, qui irradie (se reflète) dans la région du front, des dents ou de la racine du nez. Vous pouvez le provoquer en touchant le nez. La douleur augmente lorsque la tête est inclinée (particulièrement vers l'avant), sous la contrainte, lors d'un effort, en éternuant ou en toussant;
  • dans certains cas, une quantité importante de liquide lacrymal peut être produite, il peut y avoir une peur de la lumière vive;
  • la respiration nasale est difficile, ce symptôme étant plus prononcé du côté touché;
  • Selon la nature du processus inflammatoire dans le sinus maxillaire, un nez qui coule peut être clair (visqueux), jaune-vert (purulent) ou mélangé à du sang;
  • En règle générale, l’odorat est totalement absent ou considérablement réduit;
  • dans le cas où le processus inflammatoire est passé au périoste, le patient a une joue sur le côté affecté et la paupière inférieure gonfle.

Si le processus inflammatoire dans le sinus maxillaire acquiert une évolution chronique, les symptômes de la maladie deviennent quelque peu différents:

  • la réaction de température est pratiquement absente. De temps à autre, la température corporelle peut augmenter, mais pas plus de 37 ° C;
  • les signes d'intoxication les plus prononcés, qui manifestent une faiblesse, une fatigue sévère. Pour de nombreux patients, les symptômes de fatigue chronique et / ou d'épuisement émotionnel sont caractéristiques;
  • le soir, ces patients s'inquiètent d'un mal de tête croissant qui disparaît après l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (nimésulide, paracétamol);
  • Odeur réduite presque constamment;
  • Si la sinusite chronique persiste pendant plusieurs années, des symptômes d'irritation bronchique peuvent apparaître. Il y a une toux avec un peu de crachats;
  • le patient est constamment préoccupé par un nez qui coule (purulente - si la maladie est exacerbée, muqueuse - pendant la rémission).

La sinusite vasomotrice est la plus caractéristique des patients atteints de rhinite du même nom. Son flux est ondulant, non associé à des agents infectieux. La sinusite vasomotrice peut être exacerbée ou provoquée par diverses situations stressantes, surmenage chronique.

En effet, la sinusite allergique est le plus caractéristique de la relation avec divers allergènes (à savoir des substances perçues comme étrangères par le corps et qui produisent des anticorps contre eux). Dans la plupart des cas, il s'agit d'allergènes respiratoires (poussière, pollen, peluches, etc.).

Diagnostic de sinusite

Établir ce diagnostic est assez simple. Cela nécessitera les examens suivants:

  • test sanguin clinique;
  • hémoculture sur milieu nutritif (uniquement en cas de fièvre et d’état grave du patient);
  • écouvillonnage du nez et de la gorge avec détermination obligatoire de la sensibilité aux médicaments antimicrobiens et aux phages;
  • examen du nez avec un miroir spécial;
  • examen des oreilles;
  • radiographie des sinus paranasaux (en mettant l'accent sur les sinus maxillaires);
  • dans les cas difficiles à diagnostiquer - scanner du crâne.

Traitement de la sinusite

C'est un processus assez difficile et long. Le traitement de l'inflammation aiguë des sinus paranasaux comprend les éléments suivants:

  • antibiothérapie intensive. Au départ, il est choisi à l’aveugle, mais après avoir reçu les résultats du semis par frottis, il est recommandé au patient de prendre le médicament le plus optimal;
  • activités de désintoxication;
  • médicaments anti-inflammatoires;
  • instillation dans le nez de gouttes spéciales qui réduisent l'enflure et l'inflammation;
  • en cas de processus purulent prononcé, le sinus maxillaire est perforé avec une aiguille spéciale. Ensuite, la cavité est aspirée et un agent antibactérien est introduit à la place;
  • en cas d'affaissement complet du processus inflammatoire, la physiothérapie est indiquée.

Il convient de rappeler que pendant toute la durée du traitement (en particulier s'il tombe pendant la saison froide), le patient doit envelopper le visage haut avec un foulard pour prévenir l'hypothermie. Un traitement complet du processus aigu peut durer jusqu'à 2 mois.

La sinusite chronique est assez difficile à traiter en raison du fait que les microbes, lors d'un long séjour dans l'organisme, ont acquis une certaine résistance, ce qui réduit considérablement leur réponse aux médicaments. Les antibiotiques dans ce cas sont nommés seulement après le semis. À l'avenir, divers additifs biologiques, vitamines et autres stimulants des défenses de l'organisme pourront être utilisés. Un traitement au laser peut également être utile: il conduit à la disparition finale du processus inflammatoire.

Le principal dans la pharmacothérapie de la sinusite allergique est l'utilisation d'antihistaminiques, de glucocorticoïdes, etc.

Dans les sinus aigus et chroniques, le patient subit un traitement ambulatoire (à la maison).

Il est important de se rappeler que dans les cas d'inflammation aiguë des sinus paranasaux, un repos au lit strict est recommandé. Cela aidera à prévenir la survenue de nombreuses conditions mettant la vie en danger.

Technique de la ponction du sinus maxillaire

Cette manipulation étant extrêmement courante chez les médecins ORL, nous résumons brièvement les principales étapes de sa mise en œuvre.

Afin d'éviter que le patient ne ressente de douleur, la ponction est effectuée après l'injection d'un anesthésique local. La ponction est réalisée à travers le passage nasal par ponction d'une fine plaque osseuse.

Dans les cas où il est nécessaire d'injecter à plusieurs reprises des drogues dans le sinus maxillaire ou d'en extraire du pus, le spécialiste ORL peut recommander l'installation de tubes microscopiques à travers lesquels le fluide inflammatoire s'écoule, ce qui accélère le processus de récupération.

Il convient également de préciser que la ponction est diagnostique, car le contenu du sinus maxillaire est envoyé au laboratoire pour analyse.

Complications possibles de la ponction:

  • mal de tête, dont la durée est parfois de plusieurs jours;
  • excrétion d'une petite quantité de sang du nez.

Il vaut également la peine de dissiper l’idée fausse la plus répandue parmi les gens ordinaires selon laquelle une ponction pratiquée une fois signifie qu’elle a lieu tout le temps. En fait, il peut y avoir une guérison complète après une seule exécution. Il est important que le patient voie un spécialiste au tout début de la maladie.

Agents antibactériens locaux

En plus des médicaments recommandés pour les patients à l'intérieur, peut-être même l'administration locale de médicaments pharmacologiques. Le plus souvent, ils sont utilisés sous forme de gouttes ou de sprays spéciaux.

Ils comprennent les ingrédients suivants:

  • vasoconstricteur, qui réduit le gonflement de la membrane muqueuse et facilite la respiration nasale;
  • anti-inflammatoire;
  • renforcer les défenses immunitaires locales;
  • antiseptique;
  • glucocorticostéroïde;
  • antiallergique.

Il est préférable de préférer les vaporisateurs, car ils sont plus confortables à utiliser et assurent une distribution plus uniforme du médicament dans la cavité nasale.

Quand administre-t-on des comprimés intraveineux ou antibiotiques?

Voici les indications pour la nomination de ces groupes de médicaments:

  • sinusite purulente aiguë;
  • température corporelle élevée;
  • écoulement purulent de la cavité nasale;
  • combinaison de sinusite avec otite;
  • amygdalopharyngite;
  • l'inefficacité des anti-inflammatoires.   

Rincer le nez avec les sinus

Depuis son enfance, de nombreux patients connaissent la méthode de lavage du nez et de ses sinus paranasaux à l'aide d'un appareil appelé «coucou». Parmi les médecins, cette technique est le nom de Proets.

La méthode décrite est beaucoup plus confortable qu'une ponction. Cependant, elle ne peut être utilisée que dans les premiers stades de la maladie, ainsi que chez les patients ayant une immunité locale suffisamment prononcée. Dans certains cas, le lavage du sinus maxillaire à l'aide du procédé décrit est combiné à une thérapie au laser. Cela donne un effet plus prononcé et contribue au rétablissement rapide.

Selon le procédé de Proatz, le lavage consiste essentiellement à insérer des cathéters dans les deux voies nasales. À travers l'un d'eux vient une solution avec le médicament, et à travers l'autre, l'aspiration du contenu administré est réalisée. Lors de cette manipulation, le patient allongé sur le dos doit souvent dire «ku-ku». Cela est nécessaire pour que le médicament ne pénètre pas dans les voies respiratoires inférieures et ne provoque pas de suffocation. En règle générale, 6 à 7 procédures suffisent pour soulager le processus inflammatoire. Cependant, une amélioration significative intervient après la première session.

Qu'est-ce qu'un cathéter sinusal?

Récemment, le système Yamik utilise beaucoup de succès, ce qui vous permet d’éliminer les sécrétions pathologiques de la cavité nasale et des sinus en raison de la différence de pression créée par ceux-ci. Cette procédure est assez courte (environ 15-20 minutes) et est effectuée après une anesthésie des muqueuses.

Pour la plupart des patients, l’installation d’un cathéter sinusal n’est pas particulièrement gênante; cependant, elle peut devenir très désagréable pour ceux qui présentent une courbure du septum nasal.    

Si possible cela Essayez de procéder à cette manipulation le week-end, car le cathéter sinusal provoque un écoulement intense des sinus de la cavité nasale. Cela peut casser votre rythme de vie habituel.

Il convient également de souligner qu'après cette manipulation, un certain nombre de patients se plaignent de maux de tête de forte intensité.

Dans la plupart des cas, 8 à 10 procédures suffisent pour guérir la maladie.

Les avantages significatifs de cette technique sont:

  • complète atraumatique, ce qui exclut l'infection par certaines infections (hépatite, VIH);
  • la prise du médicament est dirigée vers les sinus.

Quelques mots sur la physiothérapie des sinus

Les effets physiothérapeutiques aident à renforcer l'immunité générale et locale et à améliorer considérablement les résultats du traitement médicamenteux. Les procédures suivantes sont les plus couramment utilisées:   

  • UHF, dont l'essentiel est l'impact sur le corps d'un champ électrique avec une quantité variable. Sous l'influence de cette méthode, les tissus sont chauffés, ce qui conduit à l'expansion des vaisseaux sanguins, à une amélioration significative de la microcirculation et à une augmentation du drainage lymphatique. En conséquence, la disponibilité des médicaments dans les cellules du corps est accrue. En outre, l'UHF a un effet anti-œdème, analgésique et anti-inflammatoire assez important.
  • Traitement UV par rayons ultraviolets, dont l'action ressemble à l'UHF.

Il convient de répéter encore une fois que toute physiothérapie ne peut être effectuée qu'en l'absence de symptômes actifs d'inflammation.

Et si le traitement de la sinusite est complètement inefficace?

Dans les cas où le processus est trop prononcé et ne répond pas au traitement, le patient peut se voir recommander une intervention chirurgicale, qui est réalisée sous anesthésie générale. Lorsque cela est fait, une incision est faite dans la partie supérieure de la gencive du côté affecté, la membrane muqueuse est enlevée, puis une petite section de l'os est enlevée. Ensuite, le sinus affecté est débarrassé de son contenu pathologique.

Comment améliorer le débit sortant de la cavité nasale à la maison?

Les procédures énumérées ci-dessus aident à éliminer les contenus anormaux de la cavité nasale. Cependant, ils ne sont effectués que sous la surveillance de professionnels de la santé.

Récemment, des dispositifs permettant de se laver à la maison (par exemple, Dolphin) ont été développés. Ils sont très faciles à utiliser et ont un profil de sécurité élevé: leur utilisation est autorisée même pour les femmes enceintes et les enfants après la première année de vie.

Complications de la sinusite

Bien que la sinusite soit avant tout un processus local, la maladie se caractérise par le développement de complications, dont beaucoup sont extrêmement dangereuses pour le corps. Ainsi, parmi eux se trouvent des conditions potentiellement mortelles telles que:

  1. . La méningite Ce terme est appelé le processus inflammatoire qui affecte la paroi du cerveau (à la fois le cerveau et la colonne vertébrale). En même temps se développent la surdité, la démence, l'épilepsie et l'hydrocéphalie. La cause de la méningite dans la sinusite est facile à comprendre si l’on rappelle que les sinus nasaux communiquent non seulement entre eux, mais aussi avec la cavité du crâne;
  2. – тяжелое состояние, связанное с поражением головного мозга. L'encéphalite est une maladie grave associée à des lésions cérébrales. Manifesté sous la forme d'un syndrome convulsif pouvant entraîner une perte de mémoire progressive et une diminution des capacités intellectuelles;
  3. – закупорка кровяным сгустком сосудов, расположенных в основании черепа на нижней поверхности головного мозга. Thrombose des sinus cérébraux - blocage des vaisseaux sanguins dans le caillot sanguin situé à la base du crâne, à la surface inférieure du cerveau. Le sinus caverneux (caverneux) est le plus souvent affecté par le processus pathologique. Cet état pathologique se manifeste par des maux de tête croissants, des vomissements indomptables, des nausées, une saillie externe des globes oculaires (appelée exophtalmie), un œdème et une cyanose intense des paupières;
  4. – это генерализованное бактериальное заражение крови, которое вызвано массивным поступлением микроорганизмов из носовых пазух. Le sepsis est une infection bactérienne généralisée du sang, causée par un afflux massif de micro-organismes provenant des sinus. Il est extrêmement difficile de traiter cette pathologie, la mortalité avec elle est très élevée.

Comment prévenir la sinusite?

Afin de prévenir le développement de cette maladie, vous devez utiliser les règles suivantes:

  • traiter en temps opportun les maladies infectieuses. Ne les laissez pas devenir chroniques;
  • Ne pas prescrire votre propre antibiothérapie. Cela conduira à la formation de résistance chez les microorganismes;
  • Vous ne devez pas annuler les médicaments antibactériens dès la première amélioration de votre santé, car à l’avenir, l’état pourrait s’aggraver;
  • Ne négligez pas la visite en temps opportun chez le dentiste;
  • pendant la saison froide, n'oubliez pas de porter des chapeaux, des foulards ainsi que des vestes à col haut;
  • porter un chapeau pour faire du sport par temps frais;
  • durcir;
  • être en plein air régulièrement;
  • avec un écoulement nasal important, vous ne devriez pas être trop choqué. Cela peut non seulement endommager les vaisseaux du nez, mais également entraîner une complication sous forme d'otite. De plus, le contenu de la cavité nasale est projeté dans le sinus maxillaire.

La médecine traditionnelle est-elle efficace contre la sinusite?

L'inflammation du sinus maxillaire est généralement un processus chronique avec des périodes d'exacerbation et de rémission. Par conséquent, de nombreux patients dans le traitement incluent en outre des remèdes populaires pour améliorer (ou parfois remplacer complètement) l'effet des médicaments. Cependant, dans ce cas, il est nécessaire de rappeler les points suivants:

Aucune plante médicinale ne pourrait remplacer complètement le médicament antibactérien.

Les infusions et les décoctions préparées selon les recettes de la médecine traditionnelle ne sont pas toujours associées aux médecines officielles.

Ne vous fiez pas à toutes les informations reçues sur Internet à propos de tels traitements. N'oubliez pas qu'il est préférable de consulter votre médecin ou un spécialiste du domaine de la médecine traditionnelle.

Ne pas traiter les remèdes à base de plantes sinusite pour le processus aigu.

«Symptômes d'anxiété» ou lorsque vous avez besoin de l'aide immédiate d'un médecin

Il est important de se rappeler qu'une consultation médicale immédiate peut être nécessaire dans les cas suivants:

  • le mal de tête a atteint une intensité élevée;
  • des convulsions sont apparues;
  • la parole est devenue confuse et / ou liée;
  • le patient hallucine;
  • la température corporelle dépasse 39 0 С;
  • tension artérielle diminuée (moins de 90/60 mm Hg);
  • activité cardiaque ou considérablement augmenté, ou est devenu arythmique;
  • apparu gonflement prononcé du visage.

| 18 mars 2014 | | 2,012 | Non classé
Aller
Laissez vos commentaires


Caros Chobli: apparemment il n'a rien dit hein , on voulait entendre de sa bouche des solutions , comment faire pour guérir la maladie mais il ne fait que dire la mème chose ,sans proposer une remède ,je suis désolé

lagare Barry: Sinusite même ça finit jamais je vous les dit car moi je soigne jusqu'à merdé mais non ce pas finir je me fais soigne au moins 800 milli CFA voilà donc m'a raison de dire que ça finira pas.. point final ?

La vie La santé: Contactez nous au 0022969782971 pour tout vos problèmes liée a la sinusite grâce à nos produits naturelle fabriqué à base de plantes et surtout sans aucun effet secondaire sur la santé car cette maladie ruine

Radji Shabiratou: Il répète presque les même phrases. Je suis restée sur ma faim. Il devait exister des modes de traitement pourtant, lui même a parlé de la médecine traditionnelle concernant ce thème

Lassane Cisse: On a énormément besoin de ces genres de nouvelles. Il faut vous consacrer sur, la santé, la science humaine et naturelle puis l, Éducation etc.... Merci.

Rosine Assue: Bjr Dr Arnaud je souffre d'une sinusite Maxillaire comment est ce ke je doit faire pour me faire soigner convenablement. Je suis en Côte d'Ivoire précisément a Abidjan. Merci de me répondre

Aller
Aller