Aller Sinusite chez l'adulte: symptômes, signes, traitement. Comment traiter la sinusite chez l'adulte
médecine en ligne

Sinusite chez l'adulte: symptômes, signes, traitement

Contenu:

La sinusite est l'un des types d'inflammation des sinus paranasaux, ou plutôt de l'inflammation du sinus maxillaire, souvent le résultat d'un traitement inadéquat du rhume et des maladies infectieuses.



Quel est le sinus maxillaire?

Sinusite chez l'adulte Le sinus maxillaire est une cavité annexielle appariée située des deux côtés du nez dans le corps de l'os maxillaire, qui est la plus grande en ce qui concerne le sinus nasal.

Avec l'âge, la taille et la forme du sinus maxillaire augmentent considérablement. Cette cavité est une pyramide à quatre côtés de forme irrégulière, délimitée par les parois avant, orbitale, intérieure et arrière. Le bas du sinus maxillaire est la base de cette pyramide et son volume dépend de l'épaisseur de la paroi (dans le grand sinus maxillaire, les parois sont plutôt minces et dans le petit sinus, au contraire, elles sont très épaisses). Il convient de noter que les cavités accessoires parfois appariées sont asymétriques.

Normalement, le sinus maxillaire communique avec la cavité nasale, participe à la formation de la respiration nasale, de l’odorat et de la voix (sa résonance).

Comment se développe la sinusite?

Dans le cas de maladies respiratoires aiguës, de maladies dentaires ou de réactions allergiques impliquant le sinus maxillaire dans le processus inflammatoire, ceci peut conduire au développement d'une sinusite. Cette affection résulte de la structure anatomique caractéristique, ou plutôt de la connexion du sinus maxillaire à la cavité nasale au moyen de fistules (petits trous qui contribuent à la circulation continue de l'air à l'intérieur des sinus paranasaux). La muqueuse de la fistule due au développement du processus inflammatoire se gonfle et commence à produire une quantité accrue de sécrétions (il s’agit d’une sorte de réaction protectrice), qui obstrue la sortie des sinus nasaux et perturbe le processus normal de la respiration nasale.

Classification de la sinusite chez l'adulte

L'inflammation des sinus maxillaires chez l'adulte peut évoluer de manière aiguë et chronique. Dans le même temps, la sinusite peut être unilatérale ou bilatérale et, selon la nature de l'inflammation, purulente ou catarrhale, en fonction de l'étendue de la propagation du processus pathologique.

La sinusite aiguë est une maladie dont la durée moyenne est de 2 à 4 semaines. Selon la forme du flux, il peut être catarrhal (oedémateux), purulent et nécrotique (la forme la plus sévère à évolution agressive).

La sinusite chronique est diagnostiquée si la durée de la maladie est supérieure à 4 semaines.

En règle générale, l'inflammation des sinus maxillaires ne se produit pas de manière isolée, mais en combinaison avec d'autres sinus, mais les signes de la lésion des cavités maxillaires sont prédominants. Dans la forme bénigne de la maladie, la membrane muqueuse du sinus est impliquée dans le processus inflammatoire et, lors du développement de complications, l'inflammation peut atteindre le périoste et les os.

Qu'est-ce que la sinusite odontogène?

Si l'infection pénètre dans la cavité maxillaire à partir des dents carieuses situées dans la mâchoire supérieure, le patient est diagnostiqué avec une sinusite odontogène. Cette pathologie, provoquée par une microflore sous condition pathogène vivant dans la cavité buccale, survient en cas de développement de parodontite ou d'ostéomyélite de la mâchoire supérieure, d'extraction infructueuse d'une dent malade, de suppuration de kystes, ainsi que de lésions très profondes des canaux des racines dentaires. Pour cette forme de pathologie, qu'il s'agisse d'un processus aigu ou chronique, les étapes d'exacerbation et de rémission sont caractéristiques.

Quelle est la sinusite purulente?

Si le sinus maxillaire est enflammé et que son contenu purulent s’accumule, il s’agit d’un sinus purulent. Dans cette situation, en raison d'un fort œdème des tissus, la sortie de pus de la cavité maxillaire est entravée, ce qui entraîne une détérioration marquée de l'état du patient. Il s'agit d'une maladie très dangereuse dans laquelle du pus peut pénétrer dans la région du crâne cérébral ou dans la cavité de l'orbite de l'œil, entraînant la formation de sepsis, d'abcès intracérébral, d'inflammation du périoste et des os.

Symptômes de la sinusite aiguë chez l'adulte

Les signes les plus caractéristiques d'inflammation aiguë des sinus maxillaires sont:

  • Congestion nasale constante;
  • Le développement de l'œdème et des rougeurs dans les paupières;
  • Éclatement ou pression douloureuse au visage dans la mâchoire supérieure, irradiant vers le front, les dents et la racine du nez. Parfois, ils sont confondus avec mal aux dents;
  • Sévérité dans la région du sinus maxillaire;
  • Difficile de séparer les écoulements mucopurulants du nez avec une odeur désagréable;
  • Symptômes d'intoxication générale, fièvre et toxicose;
  • Augmentation de la douleur en appuyant sur la mâchoire supérieure ou en pliant la tête.
  • Toux improductive.

Symptômes de la sinusite chronique chez l'adulte

Avec un traitement inadéquat ou complètement absent de la sinusite aiguë chez l'adulte, se développe une forme chronique du processus pathologique. La présence d'infection dans la région du nasopharynx, ainsi que diverses anomalies du développement nasal peuvent contribuer à la formation de cette affection. Les symptômes les plus caractéristiques de la sinusite chronique incluent:

  • Maux de tête fréquents de nature oppressante;
  • Congestion nasale constante, qui n'est pratiquement pas soulagée par les préparations de vasoconstricteur;
  • Écoulement nasal mucopurulent avec une odeur désagréable;
  • Perturbation ou perte totale de l'odeur.

En pratique clinique, il existe plusieurs types d’anthrites chroniques:

  1. La sinusite hyperplasique est une affection pathologique caractérisée par un épaississement de la membrane muqueuse du sinus maxillaire. En conséquence, les lumières du sinus paranasal se rétrécissent et le passage de l'air à travers ces voies respiratoires naturelles est empêché.
  2. La sinusite atrophique est une maladie dans laquelle la membrane muqueuse de la cavité maxillaire s’atrophie et cesse de fonctionner normalement.
  3. La sinusite polypeuse est une affection qui se développe en raison de la formation de croissance molle ressemblant à du raisin sur les sinus maxillaires, qui remplissent complètement leur cavité. En pratique clinique, ces tumeurs sont appelées polypes.
  4. Antrite mixte est une pathologie dans laquelle des zones avec différents types d'inflammation se trouvent sur la membrane muqueuse des sinus maxillaires.

Sinusite pendant la grossesse

Le développement de la sinusite pendant la grossesse est une condition très dangereuse. Par conséquent, afin de prévenir les complications et de ne pas nuire au fœtus, il convient de le traiter dès les premiers signes d'inflammation des sinus maxillaires.

Il convient de souligner que chez la femme enceinte, la maladie peut parfois survenir sans symptômes caractéristiques. Cependant, la sinusite se manifeste souvent par de la fièvre, de graves maux de tête, des joues douloureuses, une congestion nasale et des symptômes d'intoxication générale.

Afin de diagnostiquer la nature du processus pathologique chez la femme enceinte, celle-ci est soumise à une échographie des sinus paranasaux ou à une radiographie à travers eux (les rayons X et l'IRM sont contre-indiqués dans cette situation). Cependant, ces méthodes de diagnostic, malheureusement, ne sont pas efficaces à 100%. Par conséquent, le plus souvent pour la détection de la sinusite, les femmes enceintes sous anesthésie locale sont percées du sinus maxillaire. En outre, une nouvelle technique de diagnostic relativement satisfaisante, l'endoscopie nasale, pratiquée dans des hôpitaux spécialisés, a également fait ses preuves.

Diagnostic de la sinusite chez l'adulte

  1. Examen consultatif par un oto-rhino-laryngologiste, comprenant l'examen des voies nasales à l'aide de miroirs spéciaux (rhinoscopie).
  2. Radiographie des cavités nasales paranasales.
  3. Tomodensitométrie des sinus paranasaux (dans les cas particulièrement difficiles qui ne se prêtent pas au diagnostic).
  4. Test sanguin pour analyse.
  5. Ponction des sinus maxillaires suivie d'un examen du contenu.
  6. L'IRM, l'imagerie thermique et la thermographie sont utilisées comme méthodes de diagnostic supplémentaires en pratique clinique.

Traitement conservateur de la sinusite chez l'adulte

Il convient de noter que chaque cas spécifique de sinusite nécessite un ensemble de mesures thérapeutiques spécifiques. Très souvent, dans l'inflammation aiguë, il suffit de prescrire un patient au repos, de nettoyer régulièrement la cavité nasale des sécrétions muqueuses, d'utiliser des agents antiviraux et d'utiliser des vasodilatateurs locaux pendant quelques jours sous forme de sprays nasaux ou de gouttes.

Cependant, si l’état du patient ne s’améliore pas au bout de 1 à 2 semaines et que le pus commence à se mélanger aux écoulements muqueux nasaux, des douleurs apparaissent dans la mâchoire supérieure, la congestion nasale ne disparaît pas et la température corporelle augmente, il est alors obligé de lui prescrire un traitement antibiotique. , ponction du sinus maxillaire avec ses agents lavants et anti-inflammatoires ultérieurs. Pour le lavage du sinus maxillaire, on utilise une solution physiologique ou une solution de furacilline, d'acide borique, etc. Les préparations antibactériennes sont ensuite injectées dans les sinus enflammés.

Avec le développement d'une antrite chronique, le patient reçoit un traitement antibiotique renforcé. Parallèlement, le traitement doit être administré au sulfonamide et aux médicaments vasoconstricteurs, ainsi que par des procédures de physiothérapie (inhalation, UHF, lampe Solux, etc.).

Dans le cas où la sinusite chronique ne peut être guérie par des méthodes conservatrices, le patient se voit prescrire une opération chirurgicale consistant à retirer le contenu purulent ou les polypes.

Traitement chirurgical de la sinusite

Selon les spécialistes et les patients, une méthode chirurgicale pour le traitement de la sinusite est une technique très efficace. Actuellement, la méthode endoscopique la plus répandue consiste à accéder au sinus maxillaire directement par la cavité nasale à l'aide d'un équipement endoscopique spécial.

Au cours de l'opération, les voies respiratoires sont améliorées, la sortie de mucus et de pus est simplifiée, la congestion nasale est éliminée, la respiration du patient est facilitée et son état général ainsi que sa qualité de vie sont significativement améliorés. Il faut souligner que lors d'une chirurgie endoscopique, le sinus maxillaire n'est pas soumis à des lésions particulières et qu'il est donc rétabli très rapidement de la manière habituelle.

Après un examen approfondi de l'état des sinus paranasaux, des micro-outils spéciaux et une caméra vidéo microscopique sont introduits dans la cavité nasale, ce qui permet de contrôler l'ensemble du processus et de réaliser l'intervention chirurgicale la plus minutieuse. Le spécialiste peut observer en temps réel l'intégralité du déroulement de l'opération sur l'écran du moniteur. Les informations de l'émetteur infrarouge et du tomographe d'ordinateur y sont également affichées.

Au cours de l'opération, les tissus infectés, gonflés et endommagés ou les polypes formés à l'intérieur des sinus maxillaires sont éliminés. Cependant, s'il est nécessaire de créer un passage plus large pour la sortie de mucus, des fragments d'os ou des corps étrangers peuvent être enlevés pour bloquer le passage nasal.

Complications possibles de la sinusite

La sinusite est une maladie très insidieuse pouvant entraîner le développement de certaines complications. Ils se développent au cas où le processus inflammatoire se propage du sinus maxillaire aux organes et formations avoisinants.

Si l'inflammation touche la partie cérébrale du crâne, alors cette affection peut entraîner le développement d'une encéphalite ou d'une méningite. Avec la pénétration de l'infection dans la cavité de l'orbite, une ophtalmie peut se développer (inflammation des yeux et des membranes des yeux). En outre, dans certains cas, une forme de sinusite négligée peut provoquer le développement d'une septicémie (empoisonnement du sang).

En règle générale, les complications de la maladie surviennent avec un traitement inadéquat ou un refus total du traitement.


| 22 juin 2015 | | 1,338 | Maladies ORL
Aller
Laissez vos commentaires


Chaîne Fermer: Salut c'est moi capitaine pikanymphali j'ai une nouveaux tel donc je dois refaire ma chaine et l'autre ou il y avait mon ancienne chaine " capitaine pikanymphali " je les plus je l'ai casser pendant mon vlog en Assie donc voila je me suis reabonner et j'ai like la video desoler si j'etais pas presente . Capitaine pikanymphali

KOYU GEEK: Eh bien, j'avais oublié que l'on pouvait se chopper autant de maladie LoL sympa le petit rappel ainsi que les petites astuces ou remèdes :-) pouce bleu ;-)

Phillys Phunny Pham Chan: subbed, viewung and liked for ya, returning the favor to help us all grow :) and this is a pretty awesome video www.youtube.com/c/3PC2018

Aller
Aller