Aller Mal à l'oreille, que faire si un enfant a mal à l'oreille à l'intérieur
médecine en ligne

Mal à l'oreille, que faire?

Contenu:

La douleur aux oreilles est un signe assez courant de rhume et peut également se produire chez des personnes en parfaite santé.



Causes du mal d'oreille

La douleur dans l'oreille peut avoir une nature différente: douleur aiguë, inconfort, pression. Il est important de comprendre que les sensations douloureuses ne sont pas toujours accompagnées d'une pathologie somatique. Par exemple, après une promenade par temps venteux, vous pouvez ressentir une gêne dans la profondeur du pavillon, comparable à une douleur. C'est un phénomène tout à fait normal et qui ne nécessite aucun traitement: au bout d'un moment l'inconfort se produit naturellement. Douleur familière et amoureux de la natation dans l'eau. Lorsque de l'eau pénètre souvent dans le conduit auditif, elle provoque un ramollissement de la peau et donc un léger gonflement. Dans ce cas, la personne peut ressentir une sensation de compression et une douleur sourde. Enfin, l'une des causes les plus courantes d'inconfort aux oreilles est la production excessive ou au contraire insuffisante de soufre. Lorsqu'il y a trop de soufre, il se forme un bouchon sulfurique, ce qui provoque une perte auditive, une perte auditive, et une gêne. Si le corps ne produit pas suffisamment de soufre, la peau du conduit auditif sera sèche, ce qui provoquera également des douleurs.

L'oreille fait mal quoi faire Parmi les causes les plus courantes du syndrome de la douleur peuvent être identifiés:

  • L'otite;
  • Un traumatisme;
  • Sinusite ;
  • Douleur dans les oreilles en raison de la carie;
  • Névralgie d'étiologies diverses;
  • Inflammation des articulations de la mâchoire;
  • Eczéma du canal auditif;
  • Pénétration dans les oreilles de petits insectes;
  • Angine de poitrine

De toute évidence, la liste des causes inclut des maladies très diverses. Il est donc important, pour un diagnostic correct, de ne pas s’attarder uniquement au syndrome douloureux, mais d’envisager l’ensemble du tableau symptomatique.

Symptômes associés au mal d'oreille

Quand un patient vient voir un médecin avec ces plaintes ou d’autres, il est très important de procéder à une analyse différentielle correcte afin de déterminer avec précision la maladie qui se manifeste par une douleur aux oreilles. Il est extrêmement important de couvrir l’ensemble du tableau clinique.

  • . Processus inflammatoires dans le conduit auditif . Habituellement accompagné d'une intoxication générale du corps, à cause de laquelle le patient se sent faible, somnolent, diminution des performances. La température peut monter. Avec les otites externes et moyennes, la douleur augmente si vous mettez une main sur l'oreille ou si vous le tirez. Avec l'otite moyenne (inflammation du conduit auditif derrière le tympan), la douleur devient intense au cours du processus de mastication. Avec le développement de l'otite moyenne sans traitement approprié, il peut y avoir une diminution de l'audition.
    L'otite interne, ou comme on l'appelle autrement, le labyrinthe, outre la douleur, donne un certain nombre de symptômes apparemment neurologiques: sensation d'instabilité en marchant, vertiges avec nausées et vomissements, nystagmus des globes oculaires.
  • . Blessures à l'oreille . Un examen externe peut révéler des ecchymoses et des ecchymoses. Un symptôme très grave est le sang libéré par le canal auditif, mélangé à un liquide clair - cela peut indiquer une fracture de l'os du crâne. En cas de brûlure ou d'engelure, la peau de l'auricule a un aspect correspondant, ce qui facilite grandement le processus de diagnostic.
    La rupture du tympan est généralement accompagnée d'un évanouissement, d'un acouphène. La douleur grave est réduite lorsque la perte auditive augmente.
  • . Corps étrangers dans le conduit auditif . Le plus souvent, une telle cause de douleur se trouve chez les enfants qui peuvent pousser un petit objet dans leur oreille. Parfois, les insectes pénètrent dans le canal auditif. La difficulté de l'extraction réside dans le fait que l'entrée d'un objet étranger est toujours accompagnée d'un œdème, de sorte que l'objet ou l'insecte reste «muré», hors de portée. Dans le même temps, des démangeaisons insupportables sont notées, ce qui vous incite à atteindre un objet inquiétant avec un coton-tige ou une aiguille. C'est absolument impossible, il faut consulter un médecin.
  • . Douleur à la suite d'une maladie de la mâchoire . Si le mal d'oreille est de nature intermittente et est noté dans d'autres parties, par exemple, dans les dents lorsque vous appuyez sur les mâchoires ou d'autres os du visage lorsque vous appuyez sur, vous pouvez alors penser que la douleur de la zone à problèmes "donne" aux oreilles.
    Cette situation se produit souvent avec l'angine, lorsque la déglutition est accompagnée d'une légère douleur aux oreilles, de l'ablation des amygdales, des dents de sagesse ou de la coupure du capuchon de la gencive des dents éloignées. La douleur dans l'oreille est souvent la conséquence d'une carie ou d'une suppuration des gencives.



Méthodes de diagnostic de la douleur d'oreille

Dans la plupart des cas, il suffit que le médecin procède à un examen externe à l'aide d'un appareil spécial permettant d'étendre le conduit auditif et d'examiner l'état du tympan et des tissus de l'oreille afin de comprendre la cause de la douleur. Les caractéristiques sont:

  • Décharge d'oreille;
  • Douleur accrue lors du changement de position ou au toucher;
  • Le fait que la douleur survienne lors de la déglutition;
  • Rougeur de l'oreille, gonflement de la peau derrière les oreilles;
  • Symptômes associés sous forme de nausée, vertiges, maux de tête, acouphènes.

S'il y a un écoulement d'oreille, le médecin les envoie au laboratoire pour déterminer la cause de la maladie: une bactérie, une infection virale ou un champignon.

D'autres tests cliniques ne sont prescrits que si les symptômes sont accompagnés de signes d'intoxication: faiblesse, nausée, fièvre. Une numération globulaire complète est effectuée pour déterminer la vitesse de sédimentation des érythrocytes, qui est un marqueur du processus inflammatoire dans le corps.

Si la cause de la douleur est un processus inflammatoire des voies respiratoires supérieures, situé profondément et ne pouvant pas être examiné de l'extérieur, il est recommandé de procéder à une radiographie ou à une tomographie de la tête.

Traitement du mal d'oreille

Quelle que soit la cause de la douleur dans les oreilles, il est important de prendre tout de suite un médicament pour soulager la douleur, ce qui réduira l’intensité des sensations. Après cela, vous devez immédiatement consulter un médecin: un médecin généraliste ou un otolaryngologue.

Lorsqu'ils sont détectés lors du diagnostic en laboratoire de processus inflammatoires, des antibiotiques ou des antifongiques sont prescrits. Si le médicament est choisi correctement, le patient sera beaucoup plus facile le troisième jour environ - la douleur dans l’oreille disparaîtra et l’état général redeviendra normal. Si, après la période spécifiée, la douleur ne devient pas moins prononcée ou au contraire s'intensifie, une correction des prescriptions est alors nécessaire.

Un bon effet est de réchauffer les oreilles avec des compresses, ce qui peut être fait à la maison. Une petite quantité d’alcool est chauffée à une température confortable: pour qu’elle ne tombe pas sur le poignet, elle ne brûle pas. Un morceau de coton est imbibé d'alcool, appliqué à l'oreille, fixé avec du polyéthylène et un pansement de gaze. Le nombre de procédures et la durée d'exposition de la compresse sont déterminés par le médecin. Il est formellement interdit d'effectuer de telles manipulations avant qu'un diagnostic précis soit établi, qui parle du processus inflammatoire dans l'oreille. Si la douleur est liée à la suppuration, alors, lors du réchauffement, il est très probable que la sepsie se développe - une urgence extrêmement dangereuse pour la vie du patient. De plus, vous ne pouvez pas faire de compresses chauffantes à une température corporelle élevée.

Si du pus est sécrété par les oreilles, il est nécessaire de laver le conduit auditif avec un antiseptique, par exemple «Miramistin». Dans la plupart des cas, seul un médecin qualifié peut s’acquitter de cette tâche. En l'absence de compétences appropriées, une personne risque d'endommager le tympan ou de provoquer une détérioration.

Le processus de lavage est complété en déposant une pommade antiseptique dans le canal auditif externe. Cela se produit comme suit: un petit coton-tige est imprégné de la composition et injecté doucement dans le conduit auditif. Après un certain temps, le tampon est retiré avec une pince à épiler.

Parfois, un traitement chirurgical est nécessaire. Par exemple, si une inflammation se produit derrière le tympan, le médecin la perce doucement avec une aiguille pour permettre au pus de sortir. Cette procédure est toujours anesthésiée avec des préparations locales, elle ne provoque donc pas de sensations désagréables pour le patient. En aucun cas, vous ne pouvez effectuer vous-même une telle procédure - elle est lourde de perte auditive totale.

Si la douleur est causée par une inflammation du processus mastoïde, il est alors nécessaire d'en extraire le pus par voie chirurgicale. Pour cela, une anesthésie locale ou une anesthésie générale est utilisée.

Des outils spéciaux sont utilisés pour retirer un corps étranger (uniquement en ambulatoire). Lorsqu'un insecte est tombé dans votre oreille, vous pouvez pipetter vous-même quelques gouttes d'huile végétale. Dans ce cas, l'insecte peut ramper par lui-même. Si cela ne se produit pas, vous devriez consulter un médecin afin qu'il l'obtienne à l'aide d'outils.

Pratiquement dans tout processus inflammatoire dans les oreilles, diverses gouttes sont prescrites par le médecin. Il n'est pas recommandé de les acheter seul dans une pharmacie sans rendez-vous avec un spécialiste. De nombreux médicaments sont contre-indiqués, par exemple, dans la perforation du tympan, que seul l'ENT peut diagnostiquer lors de l'examen.

Prévention des douleurs d'oreille

Afin d'éviter un symptôme aussi désagréable, comme une douleur dans les oreilles, il est important de rappeler quelques règles de prévention:

  1. Évitez les courants d'air et l'exposition prolongée au froid. L'un des moyens les plus sûrs de se protéger du processus inflammatoire dans les oreilles est de porter un chapeau par temps froid. Il est important que le modèle de capuchon couvre bien les deux oreilles. Si l'inflammation du conduit auditif est déjà présente dans l'histoire, il est important d'éviter toute maladie catarrhale: même une rhinite apparemment innocente peut être un puissant catalyseur du développement de l'otite.
  2. Éliminer les foyers d'infection chronique. Le traitement opportun des pharyngites, amygdalites, rhinites et sinusites aide à éviter leur transition vers la forme chronique. Si la chronologie du processus a déjà eu lieu, il est important de se soumettre à des inspections régulières pour procéder au traitement nécessaire, y compris à une intervention chirurgicale.
    Il est également important de consulter le dentiste deux fois par an pour traiter les caries .
  3. Débarrassez-vous des facteurs provocants. Après avoir souffert de la maladie, vous devez vous protéger de la plongée dans l’eau, ainsi que de vos voyages dans des pays aux climats très différents, en particulier s’il s’agit du vol du froid au chaud. Pour nager dans n'importe quel réservoir, vous devez utiliser des écouteurs spéciaux et vous assurer que l'eau est propre. Après avoir quitté leur eau, les oreilles doivent être soigneusement essuyées avec une serviette.
  4. Il est strictement interdit de nettoyer les oreilles avec des objets non prévus à cet effet, y compris des ongles longs. La plupart des médecins conviennent que même le nettoyage des oreilles avec des cotons-tiges est une procédure inutile et potentiellement dangereuse pour la grande majorité des gens.

Douleur à l'oreille pendant la grossesse

Le traitement et la prévention des maladies ORL chez les femmes enceintes ne diffèrent pas beaucoup du régime de prescription standard. Il est important de ne pas oublier la minutie du choix des médicaments, car les antibiotiques ne doivent être prescrits que lorsque cela est absolument nécessaire.

Si le processus inflammatoire est prononcé et se traduit par une intoxication, il est nécessaire de procéder à une hospitalisation dans l'unité de soins hospitaliers et au repos au lit.

Dans le cas où la maladie est chronique et était présente avant le début de la grossesse, il est important de s'en souvenir dans le processus de planification familiale.


| 21 août 2015 | | 439 | Maladie ORL , référence aux symptômes
Aller
Laissez vos commentaires


im gabs: J’ai 26ans et j’ai tout entendu bon par contre j’ai tendu un peu plus l’oreille pour le dernier mais bon j’y crois pas trop

Toma: J'ai 14 ans et je n'arrive pas a entendre le dernier : / Celui de 20 ans est pas possible de l'entendre pour moi et j'ai un probleme a mon oreille gauche en plus (ottite séreuse)

Caroline Toussaint: haha à 17 ans on n’entend pas les sons de moins de 30 ans... alors qu’avec d’autres tests identiques basés sur la fréquence ça fonctionne super bien .. L’astucerie publie quand même pas mal de conneries

Opia: Ça marche pile poil pour moi : quelque soit le volume d'entends d'ondes des moins de 24 ans et pas celle des 20 ans. J'en ai 23.

Halbatord: moi j'entend que jusqu'a ici 0:28 car moi j'ai un gros problème d'audition de l'oreille gauche en gros j'entend que de l'oreille droite :'(

Janeli Deel: Mais comme ça fait du bien de savoir que je suis pas le seul à SOUFFRIIIRR !!! 😃 😀. C'est très drôle même j'ai du feu qui brûle dans la bouche 🤐 !

Aller
Aller