Aller Douleur au bas du dos à droite, cause de douleur au côté droit du dos dans la région lombaire
médecine en ligne

Douleur dans le bas du dos à droite: causes, traitement

Contenu:

Douleur au bas du dos droite Les douleurs lombaires du côté droit sont le plus souvent associées à l'apparition d'anomalies du travail des organes du système urogénital et d'autres troubles du pelvis. Le plus souvent, ce symptôme signale ces conditions:

  • appendicite aiguë;
  • pyélonéphrite;
  • calculs rénaux;
  • ostéochondrose;
  • hernie;
  • inflammation de la moelle épinière.



Les principales causes de douleur au bas du dos droite

Ostéochondrose de la colonne lombaire

De nombreuses maladies de la colonne vertébrale présentent des symptômes similaires, mais la cause la plus courante de douleur dans le bas du dos est l'ostéochondrose de la colonne lombaire. Le tableau clinique de la maladie dépend en grande partie du segment vertébral affecté. Le plus souvent, en plus des maux de dos, le patient se plaint de:

  • raideur dans la région lombaire après s'être courbée;
  • augmentation de la douleur après un effort physique et une levée de poids;
  • augmentation de l'inconfort dans le bas du dos après l'hypothermie et le stress;
  • picotements dans le dos après un changement brusque de la position du corps.

La douleur peut irradier le haut du dos, l'aine, le périnée et les membres inférieurs.

Blessure à la colonne vertébrale

Des douleurs dans le bas du dos peuvent être causées par des blessures à la colonne vertébrale. En règle générale, cela se produit chez les personnes qui sont professionnellement impliquées dans le sport. Les blessures à la colonne vertébrale résultent d'une répartition inégale de la gravité et d'un changement brusque de la position du corps lors de charges énergétiques intenses.

Maladies inflammatoires de l'appareil génital féminin

Certaines maladies gynécologiques peuvent également causer des douleurs au bas du dos du côté droit. Le plus souvent, ces symptômes peuvent être l’une des manifestations de l’endométriose, des annexites et des fibromes utérins. Les menstruations douloureuses peuvent également causer des douleurs dans la région lombaire, mais pour en différencier la cause avec précision, une femme doit consulter un médecin.

Radiculite

Le terme implique une inflammation des racines nerveuses de la moelle épinière. Pour la sciatique, douleur aiguë typique de la région lombaire au bas du dos, qui irradie vers les membres inférieurs, les cuisses et les fesses. Parfois, la douleur est si intense et angoissante qu’une personne tente de limiter tous les mouvements. Douleur lorsque la radiculite survient soudainement, le plus souvent lors de la levée ou de l'inclinaison.

Douleur pendant la grossesse

Les maux de dos chez les futures mères sont un compagnon assez fréquent de la grossesse et sont causés par une charge accrue sur la colonne vertébrale à la suite de la croissance de l'utérus et de l'étirement du système musculaire pelvien. Le plus souvent, les douleurs au bas du dos chez les femmes enceintes surviennent au milieu du deuxième trimestre de la grossesse et peuvent irradier vers les membres inférieurs et le coccyx. L'inconfort est aggravé par une position debout ou une marche prolongée, une position inconfortable, une nutrition insuffisante et une alimentation insuffisante en calcium.

Spondylarthrose

Une des causes les plus courantes de maux de dos à droite est une affection telle que l’arthrose lombaire. En règle générale, cette pathologie survient chez les personnes en âge de prendre leur retraite et est provoquée par des modifications dégénératives de la couche cartilagineuse située entre les vertèbres. En raison de la déformation du cartilage, il y a une augmentation du tissu osseux entre les vertèbres, ce qui entraîne une augmentation du frottement entre eux et l'apparition de douleurs dorsales sévères. La principale cause de spondylarthrose est une prédisposition génétique ou la blessure au dos qui en résulte. Les facteurs prédisposants sont:

  • troubles métaboliques dans le corps;
  • la scoliose;
  • pieds plats;
  • long assis à l'ordinateur dans la mauvaise position;
  • augmentation de l'effort physique.

Les manifestations cliniques de la spondylarthrose sont des douleurs persistantes dans le bas du dos de la nature douloureuse, avec irradiation des membres inférieurs, des fesses et des cuisses. La douleur peut être aggravée en modifiant la position du corps, en le tournant de côté et en effectuant des efforts physiques élémentaires.


Diagnostic de la cause de la douleur au bas du dos à droite

Afin de déterminer la tactique de traitement de la douleur au bas du dos à droite, il est très important de différencier la cause avec précision. Le diagnostic repose sur une collecte minutieuse des antécédents du patient et un examen complet, comprenant:

  • Consultation de spécialistes étroits - chirurgien, orthopédiste, néphrologue, gynécologue, urologue;
  • Tests sanguins (général et biochimie);
  • Tests d'urine (généraux, selon Nechiporenko, selon Zemnitsky);
  • Test de Pasternatsky (pour la détection de maladies des reins);
  • Échographie des organes pelviens et de l'espace rétropéritonéal;
  • Examen radiographique;
  • CT et IRM;
  • Urographie de contraste.



Traitement

Sur la base des résultats de l'enquête et de la mise en place d'un diagnostic précis, le patient se voit prescrire un traitement.

Si une ostéochondrose, une radiculite ou une spondylarthrose est détectée, un traitement par des anti-inflammatoires non stéroïdiens, prescrits le plus souvent sous forme d'injections, est indiqué. Directement sur la zone touchée peut être appliqué la pommade chauffante à base de diclofénac, qui non seulement soulage la douleur, mais contribue également à soulager l'inflammation.

Au cours de la période d'affaissement du processus inflammatoire aigu, physiothérapie, massage, acupuncture, thérapie magnétique sont présentés au patient.

Lorsque vous étirez les muscles de la région lombaire, il est recommandé de rester au lit pendant plusieurs jours et de limiter nettement la levée de poids.

Pour réduire la douleur, il n'est pas interdit de prendre des analgésiques, mais lisez attentivement les instructions avant l'utilisation pour éviter toute surdose d'anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Si la cause de la douleur au bas du dos est une maladie inflammatoire des organes pelviens ou de l’espace rétropéritonéal, les médecins prescrivent en règle générale une antibiothérapie. Le médicament et la posologie ne choisissent qu'un spécialiste, en fonction de la gravité de la maladie, de la présence de complications, de l'agent infectieux et des caractéristiques individuelles du patient.

Le traitement de la douleur au bas du dos chez la femme enceinte est réduit à la restriction de l'effort physique accru et à la marche ou à la position assise prolongée dans la même position. Il est recommandé de ne pas s'asseoir devant un ordinateur ou un téléviseur, ni de placer un coussin sous la taille pour réduire la charge sur les vertèbres. Bien sûr, si vous ressentez une douleur dans la région lombaire, en particulier avec une irradiation du périnée et du bas-ventre, il est nécessaire d’exclure le début de l’activité professionnelle. Si une femme enceinte ressent de la douleur, il est recommandé de contacter immédiatement un gynécologue.


| 17 mai 2015 | | 1 616 | Maladies articulaires
Aller
Laissez vos commentaires


Claire Emmanuel SENE: Excellent résultat avec vous Frank. Merci beaucoup. J'essaie de faire ces exercices avant d'aller au lit et je suis franchement soulagée. Quelle est la meilleure heure pour ces exercices. SVP. Merci. Claire Emma

Campo Daniel: ENFIN une vidéo sur comment soigner la colonne vertébrale et surtout les lombaire qui entre direct dans le vif du sujet sans expliquations inutiles

Aller
Aller