Aller Dermite atopique chez l'adulte: symptômes, traitement, régime
médecine en ligne

Dermatite atopique chez l'adulte

Contenu:

La dermatite atopique est une maladie de peau chronique qui se manifeste par des périodes d'exacerbation et de rémission. Cette maladie a plusieurs noms officiels - dermatite allergique, neurodermatite , eczéma , eczéma infantile. Chez le peuple, cette pathologie s'appelle diathèse.

Auparavant, l'eczéma sévissait principalement dans l'enfance et, à mesure que l'enfant grandissait, tous les symptômes désagréables disparaissaient, le médecin a également déclaré que l'enfant «disparaîtrait» de la maladie, mais de nos jours, les dermatologues sont de plus en plus confrontés à la dermatite allergique chez l'adulte.



Causes de la dermatite atopique chez l'adulte

Pourquoi les maladies infantiles sont-elles de plus en plus courantes chez les adultes? Le développement de la neurodermatite chez les personnes âgées est avant tout une prédisposition génétique. En d’autres termes, si vous présentiez des signes d’allergie, et pas nécessairement de dermatite atopique, mais également de pollinose, d’asthme et d’allergies alimentaires, il est probable que la maladie vous hante toute votre vie. L'impulsion pour l'exacerbation de la dermatite et l'apparition de ses symptômes cliniques sont des facteurs prédisposants:

  • Mauvaises conditions environnementales - pollution de l'air, consommation d'aliments de mauvaise qualité, tabagisme passif, travail dans des industries dangereuses. L’impact de ces facteurs sur le corps humain entraîne une diminution des fonctions de protection et, par conséquent, une exacerbation de la maladie.
  • Médicaments - La prise d'antibiotiques à long terme et non contrôlée peut entraîner l'apparition d'une dermatite atopique chez l'adulte. Chez les femmes, le développement de cette maladie (ou plutôt de son aggravation) contribue à la prise de la pilule contraceptive.
  • Une sensibilité cutanée accrue - une irritation de la peau causée par des tissus trop grossiers (laine, fibres synthétiques, etc.) peut entraîner une exacerbation de la dermatite atopique. En outre, certains nettoyants pour le corps et shampooings peuvent également exacerber l'eczéma et exacerber l'état de la peau.
  • Une réaction allergique à la poussière, au pollen, aux aliments pour poissons, aux squames d'animaux, à la lessive en poudre peut contribuer à la progression de la dermatite atopique chez l'adulte.
  • Allergies alimentaires - L’intolérance à certains aliments peut aggraver l’évolution de la maladie et provoquer une exacerbation de la névrodermite.


Symptômes de la dermatite atopique chez l'adulte

Dermatite atopique chez l'adulte

Dermatite atopique chez l'adulte

Les symptômes cliniques suivants sont caractéristiques de la dermatite atopique:

  • L'apparence de la peau sèche, à la suite de laquelle il commence à se démanger, se décoller.
  • Aux endroits de grattage apparaissent de petites vésicules remplies de liquide séreux qui forment des surfaces humides lors du peignage. Tout cela provoque une douleur insupportable et des démangeaisons chez une personne.
  • La couverture des vésicules peignées avec des croûtes, qui provoquent également des démangeaisons insupportables.
  • Infection de la peau et apparition d'une infection bactérienne résultant d'une flore pathogène pénétrant dans le lieu de se gratter.
  • Compaction de la peau dans les zones d'éruption cutanée, motif de peau accru.

Dans le contexte de la progression de la dermatite atopique, une personne devient nerveuse et irritable, se replie sur elle-même. La maladie est non seulement de nature esthétique, mais aussi de troubles psychologiques.

Contrairement à la dermatite infantile, l'eczéma des adultes peut être localisé sur toutes les parties du corps - cuir chevelu, mains, courbures poplitées et coudées, membres inférieurs, dos et épaules.

L'évolution de la maladie, en fonction des changements liés à l'âge

Du point de vue du tableau clinique, l’évolution de la neurodermatite à différents âges se distingue par certaines caractéristiques. Par exemple, si la maladie a débuté dans la petite enfance, la dermatite atopique gênera une personne pendant de nombreuses années et une rémission assez longue est possible lorsqu'une personne commence déjà à croire qu'un traitement est en cours. Cependant, sous l'influence de certains facteurs sur le corps, la maladie réapparaît. Au fil des années, l'intensité des manifestations cliniques et la durée des périodes d'exacerbation diminuent, tandis que les périodes de rémission persistante augmentent, au contraire. Environ entre 35 et 40 ans, les personnes atteintes de dermatite atopique de la petite enfance subissent une guérison spontanée ou une régression du tableau clinique. Les statistiques montrent que la dermatite atopique chez les personnes âgées de 45 à 50 ans n’est pratiquement pas retrouvée.

De plus, au fil des ans, la localisation de l'éruption cutanée peut changer constamment et si, dans la petite enfance, des vésicules douloureuses couvraient une grande partie du corps, l'éruption cutanée liée à la période d'exacerbation occupait de moins en moins d'espace sur la peau. Cependant, quel que soit l’âge, des démangeaisons insupportables accompagnent constamment les exacerbations de la dermatite atopique.

Diagnostics

Le diagnostic de la maladie n'est pas difficile. Le patient fait appel à un dermatologue, qui peut poser un diagnostic en se basant sur l'examen de la peau. Bien entendu, les hypothèses du médecin sont confirmées par une analyse biochimique du sang, une histoire de la vie humaine et un raclage de la peau affectée, réalisés pour exclure les maladies fongiques. Sur la base des résultats obtenus, le patient se voit prescrire un traitement.

Un diagnostic précis est établi sur la base d'un test sanguin afin de déterminer le taux plasmatique d'immunoglobuline E, qui est fortement augmenté avec une neurodermite. En outre, il est important de comprendre que le succès du traitement d’une maladie dépend en premier lieu de la recherche de la cause qui a provoqué l’aggravation. Afin de déterminer exactement quelle est l'impulsion pour le développement de la prochaine exacerbation, des tests allergologiques spéciaux sont proposés au patient: différents types d'allergènes sont appliqués sur la région de l'avant-bras et la réaction cutanée est surveillée. Avec une réaction positive à certains composants appliqués, la peau humaine deviendra hyperémique et œdémateuse à cet endroit.

Traitement de la dermatite atopique chez l'adulte

Le traitement de la période aiguë de névrodermite vise à soulager l’état du patient et à soulager les démangeaisons graves. Pour ce faire, on prescrit au patient des antihistaminiques et des agents topiques sous forme de crème ou de pommade. En cas de lésions cutanées fortement marquées, de grattements et de larmoiement, des pommades à base d'hormones sont prescrites, qui améliorent littéralement l'état de la peau avant les yeux, soulagent le gonflement et l'hyperémie. Cependant, il est impossible d'abuser de tels médicaments, car la neurodermatite est un problème qui provient de l'intérieur du corps. Vous devez donc en rechercher la cause, tout d'abord.

Le plus souvent, des exacerbations de la maladie sont observées en automne-hiver, lorsque la peau n'a pas la capacité de "respirer" et que l'air dans les chambres est trop séché par des appareils de chauffage. Afin d'améliorer quelque peu l'état de la peau, il est recommandé de porter du lin uniquement en coton et la température de l'air dans la pièce où se trouve le patient ne doit pas être supérieure à 18 degrés.

Médecine populaire

Le traitement des remèdes populaires contre la dermatite atopique ne peut commencer qu'avec l'autorisation du médecin. De plus, il est très important de savoir quel facteur provoque l'exacerbation de la maladie! Il arrive qu'une personne ne tolère pas les plantes médicinales, mais commence à utiliser activement la décoction de plantes pour le traitement de l'eczéma, à la suite de quoi son état ne fait qu'empirer.

La fécule de pomme de terre est le seul remède éprouvé qui apaise les peaux irritées et soulage les démangeaisons. Pour 1 litre d'eau, ajoutez 1 cuillère à soupe d'amidon, mélangez bien et utilisez cette solution pour le bain. La durée de la procédure est de 15 à 20 minutes, après quoi la peau doit être légèrement imbibée d'un chiffon doux.

Régime alimentaire pour la dermatite atopique

Presque tous les produits alimentaires peuvent être des composants allergiques, car chaque allergène est strictement individuel. Cependant, comme le montre la pratique, le rôle de l'allergène le plus puissant est dans la plupart des cas un œuf de poule (plus précisément des protéines), lait de vache, noix, céréales, soja, poisson, caviar de poisson, miel. Il est important de se rappeler que si vous êtes allergique aux protéines du lait de vache, le bœuf peut alors exacerber la neurodermatite!

Il est très important de suivre un régime alimentaire spécial: tous les produits allergènes, viandes grasses, abats, tomates, pâtisseries fraîches, épices chaudes et saucisses sont exclus du régime alimentaire. La préférence devrait être donnée au porridge de riz et de sarrasin, aux soupes légères de légumes, au pain blanc séché d’hier, aux légumes et aux fruits frais.

La vidange de l'intestin doit être régulière et quotidienne, car avec la constipation, les toxines accumulées commencent à être absorbées dans le sang, ce qui aggrave l'évolution de la maladie et de l'état de la peau.

Pronostic de la maladie

En règle générale, avec une bonne approche thérapeutique et le respect des mesures préventives, le pronostic de la neurodermite est généralement favorable. Les statistiques montrent que dans environ 80% des cas, la dermatite atopique a complètement disparu à l’âge de 20 ans. Compte tenu des caractéristiques individuelles du corps et de la présence de maladies concomitantes, cette pathologie cutanée peut persister toute la vie.

Prévention de la dermatite atopique

Pour prévenir les exacerbations de névrodermite, une personne doit suivre des recommandations simples:

  • S'engager dans le renforcement de l'immunité - durcissement, exercice, natation, exercices de respiration, longues promenades au grand air.
  • Évitez le stress et les expériences - rappelez-vous que l'anxiété excessive conduit au développement de maladies graves.
  • Abandonner les mauvaises habitudes - en plus de boire et de fumer, les mauvaises habitudes peuvent également être attribuées à l'abus de café.
  • Adoptez un régime alimentaire équilibré et à part entière. N'oubliez pas qu'il est interdit d'éviter l'utilisation d'allergènes dans les aliments même avec une rémission stable.

Au cours de la période de rémission stable, il est recommandé de traiter au sanatorium-recours avec de l'air marin et de l'eau. La composition optimale en sels et minéraux de l'eau de mer contribue à la guérison rapide des égratignures et améliore l'état général de la peau.


| 26 décembre 2014 | | 3,424 | Maladies de la peau
Aller

Aller
Aller